•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de bagages pour les enfants de la DPJ sur la Côte-Nord

Des dizaines de valises sont entassées.

À Sept-Îles, la collecte avait lieu au centre commercial Place de Ville.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Radio-Canada

Deux collectes de sac à bagage ont eu lieu jeudi sur la Côte-Nord au bénéfice des jeunes pris en charge par la DPJ. Les valises et les sacs sont remis aux enfants qui doivent transporter leurs effets personnels.

L'initiative Bagage de vie, lancée dans sept régions du Québec, a pour but de récupérer des bagages pour les jeunes qui sont pris en charge par la DPJ.

Sur la Côte-Nord, la campagne vise à collecter 50 bagages à Baie-Comeau et 50 bagages à Sept-Îles. Dans les deux villes, les collectes ont lieu respectivement à Place de ville et au Centre Manicouagan.

L'objectif de collecte a été largement dépassé. Plus de 380 sacs ont été collectés à Sept-Îles et plus de 400 à Baie-Comeau. À Sept-Îles 3300 dollars en argent ont aussi été amassés.

La collecte est organisée par la Fondation de la santé et des services sociaux de Manicouagan et la Fondation régionale Hôpital Sept-Îles.

J’ai entendu parler de la situation et je me suis dit : "tiens, c’est une clientèle qui a besoin d’aide, ça me parle", explique l’instigatrice de la campagne dans la région, Catherine Ippersiel, en entrevue à l'émission Bonjour la Côte.

Catherine Ippersiel en entrevue à Radio-Canada devant un conteneur où se trouvent des boîtes.

Catherine Ippersiel est représentante de l'initiative Bagages de vie.

Photo : Radio-Canada

Elle croit que les jeunes pris en charge par la DPJ sont trop rarement au cœur de campagnes caritatives.

C’est une clientèle qui est souvent moins mise en lumière dans le caritatif, juge-t-elle.

Guy Couture, le directeur général de la Fondation régionale Hôpital Sept-Îles, explique que la friperie Recyk et Fripe et le Club optimiste ont également collaboré au succès de la campagne.

Un homme en entrevue dans un centre commercial

Guy Couture, directeur général, Fondation de l'Hôpital de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Plus qu’un bagage

Mélanie Moreau, intervenante sociale auprès des familles d'accueil, explique que lors de situations d’urgence, les jeunes doivent parfois transporter leurs biens dans des sacs de plastique ou des boîtes.

C'est sûr que déjà de sortir de son milieu dans des contextes qui ne sont pas toujours évidents pour les enfants, c'est déjà un bouleversement, explique-t-elle.

Une femme en entrevue

Mélanie Moreau, intervenante sociale auprès des familles d'accueil, Protection de la jeunesse

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Catherine Ippersiel abonde dans le même sens.

De les faire se promener dans le réseau de la santé, les services sociaux avec des sacs de poubelles, c’est très lourd de sens comme image, juge-t-elle.

Des sacs neufs ou d’occasion, mais toujours en très bon état, sont recherchés pour permettre aux enfants pris en charge par la DPJ de transporter plus dignement leurs processions.

Fournir un bagage, ça dit le peu que tu comptes, et tu es plus qu’un numéro dans le système de santé, tu as ton bagage à toi, souhaite Mme Ippersiel.

À Sept-Îles, la collecte se poursuit jusqu’à 21 h jeudi. En après-midi, la collecte dépassait déjà les attentes des organisateurs.

Des collectes similaires ont déjà eu lieu dans Lanaudière, les Laurentides, à Laval ainsi qu'à Québec. Deux autres collectes se dérouleront prochainement dans Chaudière-Appalaches ainsi qu'au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Avec les informations de Nicolas Lachapelle

Côte-Nord

Événements caritatifs