•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort d'un patient à Saskatoon : un problème de surpopulation serait en cause

Entrée vers le département des urgences à l'Hôpital Royal University à Saskatoon.

Un patient de l’Hôpital Royal University de Saskatoon serait mort en raison du problème de surpopulation dans les services d’urgences.

Photo : CBC

Radio-Canada

Selon le syndicat des infirmières de la Saskatchewan, un patient de l’Hôpital Royal University de Saskatoon serait mort en raison de la surpopulation dans les services d’urgences qui touchent deux hôpitaux de la ville.

Le patient serait mort après une longue attente en raison d'un manque de personnel à l’Hôpital Royal University.

Un cauchemar devenu réalité pour la présidente du syndicat, Tracy Zambory. Elle croit que les services d'urgences de la province manquent de personnel par rapport au nombre de patients.

En point de presse jeudi, le ministre de la Santé, Jim Reiter, a répété ce qu’il avait mentionné mardi, après la période de questions, en affirmant prendre la situation très au sérieux.

Il reconnaît qu’il faut agir rapidement dans le dossier de la surpopulation dans les hôpitaux et que la province examinera les recommandations de l’Autorité de la santé lorsqu'elles seront présentées.

Jim Reiter en point de presse.

Le ministre souhaite maintenant laisser les équipes médicales enquêter sur cet incident.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

L'autorité de la santé de la Saskatchewan, elle, sera chargée de mener une enquête. Un processus qui est rare, selon le Dr Rashaad Hansia, de l'Autorité de la Santé de la province.

Le personnel, les médecins et le public nous ont fait part de leurs préoccupations. C’est un dossier que nous prenons très au sérieux et nous voulons continuer à offrir des soins sécuritaires à nos patients. Voilà pourquoi nous avons mis sur pied un centre de commandement provincial, a dit le Dr Hansia.

Le Dr Rashaad Hansia en point de presse.

L'autorité de la santé de la Saskatchewan sera chargée de mener l'enquête sur la mort du patient.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

De son côté, l’opposition officielle demande au ministre de la Santé de présenter rapidement un plan d'action pour faire face à la situation.

Le Nouveau Parti démocratique de la province s’insurge que le temps d’attente a augmenté de 20 % dans les urgences de Saskatoon et de 22 % dans celles de Regina au cours des dernières semaines.

Nous voulons que le ministre soit transparent et publie son rapport afin que les citoyens puissent savoir ce qui s’est passé, a mentionné la député néo-démocrate et porte-parole en matière de Santé, Vicki Mowat.

Avec les informations d'Alexis Lalemant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé publique