•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque de chiens à Potton : Alan Barnes est officiellement accusé

Un homme avec une longue barbe flatte un chien noir et blanc qui est dans une cage.

Alan Barnes, le propriétaire des trois chiens qui ont attaqué Dominique Alain à Potton le 29 mars dernier, a été accusé de négligence criminelle causant des lésions corporelles.

Photo : Radio-Canada

Mélissa Fauteux

Alan Barnes, le propriétaire des trois chiens qui ont attaqué Dominique Alain le 29 mars dernier sur le chemin de l'Aéroport, à Potton, a officiellement été accusé de négligence criminelle causant des lésions corporelles, lundi matin, au palais de justice de Granby.

Il y a eu aujourd'hui comparution par le biais de son avocate, rappelle Me Laurence Bélanger, procureure aux poursuites criminelles et pénales. Ils ont demandé de reporter au 20 janvier prochain. Pour la forme, il n'y aura pas d'audition de témoin. C'est vraiment le temps qu'ils prennent possession de la preuve et qu'ils en prennent connaissance.

D'après Me Laurence Bélanger, Alan Barnes est passible d'une peine maximale de 10 ans.

Dominique Alain salue le dépôt des accusations

Ces accusations, Dominique Alain les attendait depuis longtemps. Le 29 mars dernier, elle a failli mourir au bout de son sang après avoir été attaquée par les trois chiens d'Alan Barnes. Une attaque qui lui a laissé d'importantes blessures physiques et psychologiques.

Huit mois, 12 interventions chirurgicales et un nombre incalculable de séances de physiothérapie plus tard, elle salue le dépôt de ces accusations.

Je suis satisfaite qu'il y ait une justice qui se fasse et que mon dossier avance. Je crois que ça démontre qu'on prend ça plus au sérieux maintenant. On évalue ça comme un acte criminel. Tu es responsable de tes chiens.

Dominique Alain

Dominique Alain n'est pas la seule à se réjouir que le Directeur des poursuites criminelles et pénales ait porté des accusations contre ce propriétaire de chiens. J'étais très contente qu'il soit accusé de négligence criminelle. Si ce n'était pas le cas, je me serais dit qu'il y avait un problème au niveau de notre justice. Déjà que ma soeur, ça n'avait pas été reconnu comme de la négligence criminelle, rappelle Lise Vadnais, dont la soeur, Christiane, a été tuée par un chien à l'été 2016.

Dominique Alain debout sur son balcon.

Dominique Alain a dû subir 12 opérations après l'attaque dont elle a été victime.

Photo : Radio-Canada / Denis Gervais

Arrêté en août dernier

Si le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a mis plusieurs mois à ficeler le dossier d'Alan Barnes, il s'est toutefois assuré que la Sûreté du Québec l'arrête. Le suspect avait été interrogé puis relâché sous promesse de comparaître plus tard.

Rarement des accusations criminelles sont déposées contre les propriétaires de chiens qui attaquent d'autres personnes ou d'autres chiens.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Estrie

Crimes et délits