•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mise à jour économique : Québec transforme ses surplus en cadeaux aux familles

Plan moyen d'Eric Girard debout, tenant une copie de la mise à jour économique dans sa main gauche.

Eric Girard

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Stéphane Bordeleau
Hugo Lavallée

Les familles sortent gagnantes de la mise à jour budgétaire présentée par le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, qui rétablit le tarif unique dans les garderies subventionnées en plus de bonifier l'Allocation famille et le supplément pour enfant handicapé.

Grâce à une croissance économique exceptionnelle, Québec annonce 857 millions de dollars en nouvelles mesures pour l’année financière en cours. De cette somme, 525 millions seront consacrés à de nouvelles dépenses et 332 millions retourneront dans les poches des Québécois.

Tarif unique dans les garderies subventionnées

Le ministre des Finances, Eric Girard, confirme d'entrée de jeu le retour au tarif unique de 8,25 $ par jour pour tous les enfants des services de garde subventionnés. La mesure sera par ailleurs rétroactive au début de l’année 2019.

Ce qui signifie qu'au moment de produire leur déclaration fiscale au printemps prochain, les parents n’auront pas à payer de contribution additionnelle pour l’année écoulée.

La taxe famille mise en place en 2015 sera abolie trois ans plus tôt que prévu.

Eric Girard, ministre des Finances du Québec
Des jouets et des enfants en arrière-plan.

À compter du 1er janvier 2020, les parents québécois ne paieront que 8,25 $ par enfant, par jour, dans les garderies subventionnées.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

L’actuelle ligne 434, où était inscrite la contribution additionnelle que les parents avaient à payer, sera retirée du formulaire de la déclaration de revenus de 2019, note le document rendu public ce jeudi. On estime que 100 000 familles supplémentaires bénéficieront ainsi du tarif unique.

Pour ce qui est des garderies non subventionnées, qui ne sont pas visées par cette mesure, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a laissé entendre que des annonces les concernant seraient faites bientôt.

L’économie québécoise performe remarquablement bien, ce qui stimule les entrées fiscales qui nous permettent de donner plus d’argent plus rapidement aux Québécois, tout en maintenant une gestion responsable des finances publiques.

Eric Girard, ministre des Finances du Québec

Bonification de l'Allocation famille

Le gouvernement devance aussi une autre promesse : à compter du 1er janvier 2020, l’Allocation famille versée aux parents passera de 1735 $ à un maximum de 2515 $ par enfant, soit une hausse de 779 $ par année. Cette mesure bénéficiera à plus de 679 000 familles, selon les estimations du gouvernement.

Autre bonne nouvelle, les prestations d'Allocation famille seront aussi égalisées entre tous les enfants d'une même famille, quel que soit leur rang. Par le passé, l’aide accordée aux familles était plus importante pour le premier enfant et diminuait de moitié pour le deuxième, explique-t-on. Or, ce ne sera désormais plus le cas dès 2020.

Québec calcule ainsi qu’une famille ayant un revenu annuel de 100 000 $ et dont les deux enfants fréquentent un service de garde subventionné épargneront au total 2800 $ dès 2020 en combinant les nouveaux tarifs de garderie et la bonification de l'Allocation famille.

Stationnement à prix réduit dans les hôpitaux

Le stationnement du CHU de Québec.

Le tarif maximum des stationnements des hôpitaux sera de 7 $ à 10 $ par jour, selon les régions.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Autre promesse attendue : dès le printemps prochain, les tarifs de stationnement seront réduits dans les hôpitaux de la province.

Les deux premières heures de stationnement seront dorénavant gratuites et le tarif journalier sera plafonné à un montant variant de 7 $ à 10 $, selon les régions.

Québec consacrera 120 millions à l’atteinte de cet objectif.

Coup de pouce aux parents d'enfants handicapés

Québec crée un nouveau palier pour permettre à des parents de se qualifier afin de toucher le supplément pour enfant handicapé nécessitant des soins exceptionnels. Ils recevront 652 $ de plus par mois de la part du gouvernement du Québec pour leur venir en aide. Une mesure qui profitera à au moins 3000 familles, selon Québec.

Crédit d'impôt pour solidarité

Le ministre des Finances annonce également dans cette mise à jour budgétaire que les 40 000 prestataires de l'aide sociale, à qui on n'avait pas versé le crédit d'impôt pour solidarité faute d'avoir produit une déclaration de revenus, y auront désormais droit.

De nouvelles dépenses

Les 525 millions en dépenses supplémentaires annoncées aujourd'hui constituent l’addition des mesures annoncées au cours des derniers mois, comme la signature d’une nouvelle entente avec les municipalités, la mise en place d’un plan d’aide pour les médias écrits et la modernisation de l’industrie du taxi.

Lors du dépôt du dernier budget, Québec tablait sur une croissance économique de 1,8 %, mais le ministère des Finances entrevoit maintenant une croissance de 2,4 % pour l’année 2019. Cette croissance accrue s’est reflétée dans les revenus du gouvernement.

Québec ne prévoyait pas initialement engranger de surplus pour l’année 2019-2020, mais il s'attend maintenant à enregistrer un surplus de 1,4 milliard de dollars d’ici la fin de l’année financière.

C’est 1,4 milliard plus 850 millions [de dollars] d’initiatives; alors effectivement, la situation financière s’est améliorée et a été révisée à la hausse, parce que l’économie performe remarquablement bien, a expliqué le ministre Girard aux journalistes qui lui soulignaient que les surplus du gouvernement semblent supérieurs à ce qu'il veut bien annoncer.

Ralentissement de l'économie attendu

Le gouvernement entend par ailleurs conserver une bonne partie de cet argent pour faire face à un éventuel ralentissement de l’économie, de même que pour financer le plan de lutte contre les changements climatiques qui sera dévoilé au début de l’an prochain.

Pour les six prochains mois, il est entendu que nous anticipons un ralentissement de l’économie mondiale au deuxième semestre de 2019.

Eric Girard, ministre des Finances du Québec

La publication des comptes publics pour l’année financière 2018-2019 permet aussi de constater que le surplus a atteint une somme record de 4,8 milliards l’an dernier, plutôt que les 4,4 milliards annoncés précédemment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique