•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jason Kenney critiqué pour un vol offert à d’autres premiers ministres

Les premiers ministres Doug Ford, Jason Kenney, Blaine Higgs, Scott Moe et Robert McLeod font cuire les crêpes.

Après leur rencontre au Stampede de Calgary, les premiers ministres avaient rendez-vous à Saskatoon pour le Conseil de la fédération.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Laurent Pirot

Le premier ministre albertain a défendu, jeudi, sa décision de payer le prix du vol qui a permis à trois autres premiers ministres provinciaux de se rendre de Calgary au Conseil de la fédération à Saskatoon, au mois de juillet.

Selon des documents diffusés par l’opposition néo-démocrate, la province a affrété un avion à bord duquel ont voyagé Jason Kenney, quatre autres employés du gouvernement albertain et 11 autres personnes. Le coût total du vol est de 16 700 $.

L’avion transportait notamment le premier ministre de Saskatchewan, Scott Moe, et son épouse, Kristy Moe, le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, et sa femme, Marcia Higgs, ainsi que le premier ministre des Territoires du Nord-Ouest, Bob McLeod. Certains de leurs collaborateurs se trouvaient aussi à bord.

Pensez-vous vraiment que c’est logique de sortir 14 000 $ pour faire voyager des premiers ministres conservateurs qui ont leur propre budget, ainsi que leurs épouses et leurs collaborateurs, demande la chef de l’opposition Rachel Notley. Elle estime qu'il s'agit d'un pot-de-vin.

Rencontre au Stampede

Jason Kenney explique que le fait d’affréter un avion était le seul moyen de relier à temps Calgary, où il avait réuni des dirigeants alliés en marge du Stampede, et Saskatoon.

Je ne vais vraiment pas m’excuser d'avoir fourni une assistance logistique à des premiers ministres aux idées proches qui étaient venus à Calgary à leurs frais pour afficher leur soutien aux Albertains, affirme-t-il.

Selon lui, sa rencontre du Stampede avec les autres premiers ministres a permis de grandes avancées dans la défense des intérêts albertains face à un gouvernement fédéral qu’il juge hostile.

Alberta

Politique provinciale