•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Sépaq rendra disponible une aire de repos en cas de fermeture de la route 117

Des camions lourds sont immobilisés sur une route, à la queue leu leu.

Des camions alignés sur la route 117 durant une fermeture (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Annie-Claude Luneau

La Société des établissements de plein air du Québec offrira un refuge aux automobilistes coincés sur la route 117 en cas de fermeture.

C'est l'une des doléances des automobilistes et des élus de la région depuis la fin des services de restauration au Domaine le 25 octobre.

Les préfets d'Abitibi-Témiscamingue réclamaient justement, jeudi matin, des mesures de sécurité en cas de fermeture de la route 117. La Sépaq a réagi rapidement à leurs doléances.

La route a été fermée trois fois depuis cette date et les automobilistes n'ont aucun endroit où s'arrêter et s'asseoir.

La Sépaq compte réaménager l'ancien poste d'accueil situé au Domaine, un bâtiment inutilisé en ce moment, pour y installer une aire de repos, comme l'explique Simon Boivin, responsable des relations avec les médias à la Sépaq.

Ce qu'on va faire dès le 15 novembre, c'est qu'on va mettre à la disposition des gens en cas d'urgence ou en cas de situation particulière comme ce qui s'est produit cette semaine, un bâtiment qui est l'un des postes d'accueil de la réserve faunique et dans lequel il va y avoir du mobilier : chaises, tables, divan, à l'intérieur duquel les gens vont pouvoir venir s'en servir comme d'une salle d'attente, précise-t-il.

Ce bâtiment sera accessible uniquement en cas d'urgence ou de fermeture de la route.

Abitibi–Témiscamingue

Prévention et sécurité