•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une autre fermeture partielle temporaire à la scierie de Saint-Thomas-Didyme

Une scierie.

La scierie de PFR à Saint-Thomas-Didyme.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Les activités de sciage sont interrompues pour au moins 10 semaines à la scierie de Saint-Thomas Didyme en raison de la faiblesse du marché et de la surtaxe américaine.

Les activités de séchage vont toutefois se poursuivre.

Environ 20 travailleurs sont mis à pied, mais Produits forestiers Résolu (PFR) leur a offert d'aller occuper d'autres emplois dans les installations régionales de l'entreprise.

Nous avons besoin de main-d’oeuvre spécialisée dans les installations que nous avons, donc c’est possible pour les travailleurs touchés d’être réaffectés immédiatement, assure le porte-parole, Karl Blackburn.

Il ajoute d’ailleurs que PFR a demandé au gouvernement provincial de pouvoir rediriger du bois normalement destiné à Saint-Thomas-Didyme dans le contrat d’approvisionnement forestier vers la scierie de Girardville.

Cette usine fabrique d'autres produits moins touchés par la crise du bois d'oeuvre.

Des employés ébranlés

Les employés sont ébranlés par cette annonce, eux qui ont fait face à des fermetures temporaires répétées au cours des dernières années. Le président du syndicat, Jean Goudreault, ne digère pas le fait que l’entreprise ait demandé au gouvernement de pouvoir envoyer temporairement du bois normalement destiné à Saint-Thomas-Didyme à la scierie de Girardville. Cette dernière fabrique des produits destinés à la construction résidentielle qui sont plus en demande, selon PFR.

C’est comme mourir à petit feu.

Jean Goudreault, président du syndicat

Le syndicat des travailleurs ne compte pas en rester là et demande maintenant à la députée caquiste de Roberval, Nancy Guillemette, d’empêcher le transfert du bois vers Girardville.

Avec les informations de Mélissa Paradis

Saguenay–Lac-St-Jean

Industrie forestière