•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dominique Michel ne fera plus de télévision pour prioriser sa santé

Dominique Michel en avril 2015

Photo : Radio-Canada / Julie Mainville

Radio-Canada

La grande dame de la culture québécoise Dominique Michel a annoncé lors de son passage à l’émission Les enfants de la télé qu’elle n’apparaîtra plus devant les caméras de télévision ou de cinéma.

La reine du Bye bye, qui a désormais 87 ans, a affirmé qu’elle doit désormais prioriser sa santé.

« Je dois vous dire que je ne suis pas très bien. Il faut que je reste calme, chez moi », a-t-elle soutenu, les yeux dans l’eau, en regardant l’animateur André Robitaille.

Elle a spécifié qu’elle a eu d’importants problèmes cardiaques.

Ça va mieux maintenant. Mais j’ai comme des petits AVC. J’ai perdu complètement la mémoire, je ne savais plus qui j’étais ni où j’étais. C’est terrible.

Dominique Michel

Lorsque questionnée par André Robitaille à savoir si elle venait de vivre son « dernier moment de télé », elle a répondu oui sans aucune hésitation.

« Mais ça se pourrait que j’en fasse peut-être! », a-t-elle lancé à la blague, en référence aux nombreuses fois où elle a dit qu’elle ne participerait plus aux soirées du Bye bye.

« Mais non, vraiment. Je ne peux pas », a-t-elle insisté.

Chouchoute du public

Au cours de sa carrière, la comédienne Dominique Michel a pris part à une trentaine de revues de l’année sur les ondes de Radio-Canada.

Avant le premier Bye bye, en 1968, elle a notamment participé aux émissions Au p’tit café et Ça va éclater, qui soulignaient avec humour et fantaisie le passage à la nouvelle année.

Avec son grand talent comique, Dominique Michel est devenue à travers les années une caricaturiste incontournable. Elle peut se glisser dans la peau de n’importe quelle personnalité publique.

C’est aussi une personnalité aimée du public, dont on apprécie la générosité et l’intensité.

Celle qu'on surnomme Dodo, dont la carrière s'échelonne sur six décennies, a fait sa marque dans les cabarets, à Montréal et à Paris, au théâtre, à la télé et au cinéma — notamment dans Le déclin de l'empire américain et Les invasions barbares.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Célébrités

Arts