•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un poste mobile de la SQ à Trois-Rivières pour élucider un meurtre commis en 1985

Vieille photo de Michel Boulianne, souriant.

Le meurtre du chauffeur de taxi Michel Boulianne en 1985 à Trois-Rivières demeure non résolu à ce jour.

Photo : Photo fournie par la Sûreté du Québec

Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) implantera jeudi matin à Trois-Rivières un poste de commandement mobile afin de recueillir des informations permettant de résoudre un meurtre commis il y a plus de 34 ans.

Michel Boulianne a été trouvé mort en début de matinée le 27 août 1985 dans son véhicule qui était stationné dans une cour d'école de Trois-Rivières.

La police relate que Michel Boulianne était conducteur et propriétaire d'un taxi à Trois-Rivières. Deux jours avant la découverte de son cadavre, le 25 août, il avait débuté son quart de travail vers 19 h.

Plus tard, dans la nuit, un appel avait été logé à la centrale de taxi pour le bar Le Gitan, autrefois situé sur le boulevard des Forges à Trois-Rivières. Il se serait déplacé vers cet endroit, mais il n'avait plus donné signe de vie par la suite.

L'expertise de la scène où le cadavre a été trouvé a démontré qu'il a été victime d'un homicide.

Le camion de la Sûreté du Québec avec de la neige.

La Sûreté du Québec (SQ) a installé un poste de commandement mobile dans un stationnement de Trois-Rivières dans le but de recueillir de nouvelles informations au sujet du meurtre de Michel Boulianne, survenu en 1985.

Photo : Radio-Canada

La SQ a installé un poste de commandement dans le stationnement du 750, boulevard du Saint-Maurice à Trois-Rivières, là où se trouve un magasin d'alimentation de la chaîne Super C.

Nous avons maintenant de nouvelles technologies, de nouvelles méthodes d’enquête, a expliqué la porte-parole de la Sûreté du Québec Éloïse Cossette en entrevue à Facteur matinal. Avec ses outils, nous révisons les dossiers. Ça a eu du succès dans certains cas : depuis 2004, une cinquantaine de dossiers ont été résolus comme ça.

Les personnes qui ont de l'information à transmettre sur cet homicide sont invitées à s'y présenter ou à communiquer de façon confidentielle avec la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

Avec les informations de La Presse canadienne

Mauricie et Centre du Québec

Homicide