•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

The Daisy Theatre s'arrête au Diamant et séduit!

Le réputé marionnettiste Ronnie Burkett présente  The Daisy Theater au Diamant jusqu'au 9 novembre. Un homme assis entouré de marionnettes.

Le réputé marionnettiste Ronnie Burkett présente The Daisy Theater au Diamant jusqu'au 9 novembre.

Photo : alejandro Santiago

Anne-Josée Cameron

Les spectateurs de Québec ont découvert mercredi soir l'univers du formidable marionnettiste Ronnie Burkett venu présenter le tout premier spectacle en anglais de la programmation du Diamant.

Seul sur scène, entouré de ses nombreuses marionnettes, Ronnie Burkett donne vie à une dizaine de personnages tous plus attachants et loufoques les une que les autres, que ce soit cette strip-teaseuse rêvant de s'encanailler à la campagne, Schnitzel la fée sans aile ou encore la grande diva Esmé Massengill à l'égo surdimensionné.

Le Daisy theatre est la première pièce anglophone présentée au Diamant. On y aperçoit deux marionettes à fil, une ballerine et un artiste de cirque. Schnitzel&Franz

Le Daisy theatre est la première pièce anglophone présentée au Diamant.

Photo : alejandro Santiago

Intitulé The Daisy Theatre, ce spectacle entièrement en anglais, sans surtitre, en raison de sa grande part d'improvisation, met en scène une galerie de personnages qui, sous des dehors complètement farfelus, viennent raconter leur histoire.

On parle ici de solitude, de vieillesse, de rêves déchus, de liberté, de politique et même de religion.

C'est par exemple l'occasion pour Jésus, une marionnette en toge à l'air halluciné, de raconter que son père lui a ordonné de se cacher au Québec. En effet, qui aurait l'idée d'aller le chercher là?

Un formidable solo en anglais

Porté par une scénographie simple rappelant à la fois l'ambiance du cabaret et celle du cirque, le spectacle se déroule dans un castelet géant où le marionnettiste albertain évolue avec dynamisme et humour.

Impossible de ne pas être impressionné par la virtuosité de Ronnie Burkett qui manipule ses marionnettes à fils avec énormément de dextérité. Il est également fascinant d'observer son visage, alors qu'il interprète plusieurs personnages, parfois de façon presque simultanée.

The Daisy Theatre repose presque entièrement sur les épaules de l'artiste qui se permet beaucoup de liberté. En effet, celui-ci ne sait jamais avec certitude combien de temps durera son solo, entre 90 et 120 minutes, ni quels personnages viendront le rejoindre sur scène.

Déjanté, drôle, paillard et intelligent The Daisy Theatre est à voir sans faute...si on comprend l'anglais.

The Daisy theater est présenté au Diamant jusqu'au 9 novembre.

Québec

Arts de la scène