•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La plainte d'une actrice noire qui voulait jouer dans Les Belles-soeurs sera entendue

Neuf actrices, toutes blanches, jouent une scène de la pièce de théâtre « Les Belles-soeurs ».

La célèbre pièce de Michel Tremblay a été présentée au Langham Court Theatre, à Victoria, en 2017.

Photo :  Facebook / Langham Court Theatre

Adrien Blanc

Le Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique confirme qu'il entendra la plainte de l'actrice Tenyjah Indra McKenna, qui estime avoir été victime de discrimination raciale lorsqu'elle a postulé pour un rôle dans la pièce de théâtre Les Belles-soeurs, du dramaturge Michel Tremblay.

Selon le jugement du tribunal, Tenyjah Indra McKenna s'est portée candidate en août 2017 pour jouer dans la célèbre pièce québécoise présentée en anglais au théâtre au Langham Court de Victoria, en novembre et en décembre 2017.

Judy Treloar, qui dirigeait le recrutement des acteurs pour la pièce, a alors répondu à l'actrice par courriel : Bien que je n'aime pas dire cela, les 15 femmes dans cette pièce sont Québécoises, et la pièce se déroule à Montréal en 1965. Une femme noire ne peut pas être une soeur ou une voisine dans cette pièce. Toutefois, je serais enchantée de vous voir auditionner.

Trois jours plus tard, Tenyjah Indra McKenna a répondu par courriel à Judy Treloar, en mettant en copie le président et le vice-président de l'association : Je ne comprends pas bien pourquoi vous m'invitez à auditionner alors que vous avez déjà décidé qu'il n'y avait pas de place pour une actrice noire dans cette pièce.

L'actrice remet aussi en question le préjugé selon lequel il n'y avait pas de Noirs dans le quartier du Plateau-Mont-Royal en 1965, citant sa propre famille en exemple : Je viens d'une famille de Trini-Québécois noirs. Notez que, tout au long des années 1960, ma famille a vécu et travaillé dans le même quartier où se déroule la pièce Les Belles-soeurs.

Par la suite, Judy Treloar a présenté ses excuses, et des dirigeants du théâtre ont rencontré Tenyjah Indra McKenna, mais, insatisfaite de leur réponse, celle-ci a porté plainte devant le Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique pour discrimination à l'embauche et à l'accès à un service destiné au public.

Le théâtre Langham Court et Judy Treloar ont séparément déposé une requête en annulation, mais le tribunal vient de la rejeter. La plainte sera donc examinée sur le fond à une date ultérieure.

Michel Tremblay « étonné »

L'auteur de la pièce Les Belles-soeurs, Michel Tremblay, dit avoir appris la nouvelle par la presse. Je suis très étonné, dit-il, ajoutant que tout acteur devrait avoir le droit de jouer dans n'importe quelle pièce.

Le dramaturge cite des tragédies grecques, des opéras et des comédies musicales dans lesquels des acteurs noirs excellent.

Quand on a fait Les Belles-soeurs la première fois, ajoute-t-il, peut-être que ça aurait été un petit peu absurde de mettre une Noire dans la production des 15 actrices qui jouent Les Belles-soeurs, mais maintenant, ça ne devrait plus avoir d'importance.

Colombie-Britannique et Yukon

Justice