•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Éditions de la nouvelle plume : 35 ans au service de la littérature francophone de l’Ouest

Sur une étagère reposent différents livres pour enfants.

Des livres des Éditions de la nouvelle plume.

Photo : Radio-Canada

Zoé Clin

Les Éditions de la nouvelle plume (ENP) invitent la communauté à fêter leurs 35 ans vendredi soir. Malgré des difficultés financières, la maison d'édition francophone tient bon et place ses pions en prévision d’années fastes.

Quand on lui demande quelles sont les réussites de la maison d’édition, le président, Laurier Gareau, cite avec fierté les différentes collections créées ces dernières années. Il mentionne notamment la collection P'tit copain, destinée aux enfants, et une autre nommée eSKapade, pour les adolescents.

Laurier Gareau se souvient aussi de sa présentation des ENP à l’Assemblée législative au printemps 2019 comme l'un des faits marquants de l'entreprise.

De plus, il explique qu’une nouvelle étape a été franchie avec la signature d’une première entente de vente de droits à l'étranger, en tout début d’année, pour le livre Hommage au bison : une légende des Cris des plaines.

Laurier Gareau sourit pendant une entrevue.

Laurier Gareau est optimiste pour l'avenir des Éditions de la nouvelle plume.

Photo : Radio-Canada

Cette oeuvre a été traduite par l’autrice et éditrice Martine Noël-Maw, qui collabore avec la maison d'édition depuis 2003. Le fait que la maison célèbre ses 35 ans, c'est une réussite, un accomplissement et une très grande fierté, affirme-t-elle.

Il y a certainement d'autres maisons d'édition, ailleurs, qui ne donnaient pas cher de notre peau.

Martine Noël-Maw, autrice et éditrice aux Éditions de la nouvelle plume

Pour combler son déficit financier, les Éditions de la nouvelle plume ont conclu un accord avec une entreprise établie aux États-Unis qui imprime des livres à la demande des clients. Cela réduira fortement les frais, tout en facilitant la conquête de nouveaux marchés francophones.

Une histoire pleine de rebondissements

  • En 1984, René Rottiers a fondé les Éditions Louis Riel, qui devient une coopérative à but non lucratif en 1988.
  • En 1996, les Éditions Louis Riel ont été transformées pour devenir les Éditions de la nouvelle plume avec le mandat de publier des oeuvres d'auteurs francophones de l'Ouest et du Nord canadiens ou encore des créations littéraires portant sur ces régions.
  • En 35 ans, la maison a publié plus de 100 livres.

Laurier Gareau et Martine Noël-Maw souhaitent que la maison d’édition continue de travailler avec les écoles pour former les auteurs et les lecteurs de demain.

C'est important pour les talents qui se développent [...] de voir que c'est possible d'écrire et d'être publié en français dans l'Ouest.

Martine Noël-Maw, autrice et éditrice aux Éditions de la nouvelle plume

Mme Noël-Maw est optimiste pour les années à venir. Elle souhaite cependant que les Éditions de la nouvelle plume aient les moyens financiers pour embaucher une direction générale qui superviserait toute la production littéraire. Cette maison-là a été tenue à bout de bras par des bénévoles, explique-t-elle.

Martine Noël-Maw sourit pendant une entrevue.

L'autrice et éditrice Martine Noël-Maw est une bénévole très impliquée dans les Éditions de la nouvelle plume.

Photo : Radio-Canada

Selon elle, il faudrait pour cela que la maison d'édition augmente suffisamment ses ventes. Cela lui permettrait d'atteindre le seuil de revenus nécessaires pour obtenir du financement de la part du gouvernement pour son fonctionnement.

Pour y arriver, Laurier Gareau veut continuer de créer des produits qui reflètent la communauté fransaskoise et les francophones de l’Ouest.

Un spectacle d'anniversaire consacré à la littérature

Pour célébrer leurs 35 ans, les Éditions de la nouvelle plume ont créé un spectacle original en collaboration avec le Théâtre Oskana.

Le codirecteur artistique de la troupe, Guy Michaud, est convaincu que le mélange de théâtre, de poésie, d'arts visuels et de musique séduira son public. La grande majorité des textes sont issus d’oeuvres publiées par la maison d’édition.

C'est un retour en arrière pour les gens qui ont lu les livres des Éditions de la nouvelle plume.

Guy Michaud, codirecteur artistique du Théâtre Oskana

Le spectacle durera 1 heure 30, et M. Michaud prédit de bons rires parmi le public. Il espère aussi que la représentation fera naître une réflexion sur la littérature francophone en Saskatchewan et dans les autres provinces des Prairies.

Guy Michaud avec les mains croisées pendant une entrevue.

Guy Michaud pense que le Théâtre Oskana et les Éditions de la nouvelle plume sont liés par la communauté fransaskoise.

Photo : Radio-Canada

Guy Michaud souligne aussi le lien étroit entre la maison d’édition et la troupe de théâtre.

Toutes deux existent dans les domaines des arts, de la communauté et de la langue française. On veut refléter la fierté de la littérature fransaskoise et francophone en Saskatchewan et aussi dans l'Ouest, explique-t-il.

Saskatchewan

Livres