•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Violence conjugale : meilleur financement réclamé pour l’hébergement des victimes

L'ombre d'une femme, non identifiable, dans une image un peu floue.

Une femme victime de violence conjugale

Photo : iStock

Radio-Canada

La députée péquiste de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, demande au gouvernement de mieux financer les maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale.

Mercredi matin, elle a sommé le gouvernement de s’engager à rehausser de 50 millions de dollars le financement de ces maisons d’hébergement dans sa mise à jour économique, qu’il rendra publique jeudi.

Ce financement permettrait d’ouvrir de nouvelles places pour accueillir davantage de femmes, dont des milliers se font refuser l’accès à ce service annuellement, selon la députée de Gaspé.

Plus de 35 000 demandes d’hébergement sont refusées chaque année à des femmes qui tentent de fuir des situations de détresse, a déclaré la députée.

En guise de réponse, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a indiqué qu’elle prévoyait rencontrer des représentants des maisons d’hébergement très prochainement.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Famille