•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vapotage et maladie respiratoire : la Santé publique enquêtera sur un cas à Québec

Une femme fume une cigarette électronique.

L'hospitalisation aurait eu lieu à la fin octobre dans un hôpital du CHU de Québec.

Photo : Reuters / Neil Hall

David Rémillard

Le vapotage pourrait être en cause dans la récente hospitalisation d'une personne qui présentait des symptômes de détresse respiratoire grave dans la région de Québec. La Santé publique confirme qu'elle fera enquête.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale a confirmé l'information mercredi après-midi.

Une personne est en investigation actuellement dans la région de Québec et une enquête par la santé publique devra avoir lieu, a indiqué la porte-parole Mélanie Otis.

Le CIUSSS n'a pas donné davantage de commentaires.

L'organisation était appelée à valider la véracité d'une publication virale sur les réseaux sociaux. Une femme de la région de Montréal y affirme avoir été hospitalisée à Québec à la fin octobre.

Elle précise que la cigarette électronique serait en cause derrière son hospitalisation et qu'elle aurait reçu un diagnostic de syndrome de détresse respiratoire aiguë.

Radio-Canada a tenté de communiquer avec la femme en question, sans succès.

Le CIUSSS a refusé d'établir tout lien entre son enquête et ce cas allégué. Le CHU de Québec s'est aussi montré avare de commentaires. À la demande de la Santé publique, tous les établissements de santé doivent assurer une vigie de cette problématique, a simplement affirmé un porte-parole.

Deux cas au Québec

Jusqu'ici, deux cas de maladies respiratoires graves liées au vapotage ont été confirmés au Québec, le premier en septembre et le second le 17 octobre dernier.

Trois cas probables ont été retenus au Nouveau-Brunswick (2) et en Colombie-Britannique (1). Un jeune Ontarien serait aussi atteint d'une maladie liée au vapotage.

Santé Canada assure présentement une veille de tous les cas de maladies pulmonaires graves liées au vapotage.

Le fédéral recense les cas probables et les cas confirmés, qui excluent la possibilité d'une infection. Dans le cas des cas probables, le vapotage serait un facteur ayant contribué à une infection pulmonaire.

Québec

Santé publique