•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sprint final pour l’obtention des Jeux du Québec de 2022 à Rimouski

Drapeaux des délégations des Jeux du Québec

Drapeaux des délégations des Jeux du Québec (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Rimouski entame son sprint final dans sa course pour être sacrée ville hôte des Jeux du Québec d'été pour 2022. L’annonce officielle est prévue le mois prochain.

Le maire Marc Parent se réjouit du nombre d’appuis dont la ville dispose. La capacité de mobilisation a été absolument phénoménale. Plus de 8000 citoyens de Rimouski et de la région ont donné officiellement leur appui aux Jeux du Québec, mentionne-t-il.

La Ville confirme avoir déposé son cahier de candidature auprès des instances qui choisiront la ville hôte. Les trois villes finalistes avaient jusqu'au 1er novembre pour compléter leur dossier et mener une campagne de mobilisation.

Forte mobilisation

Outre les 8000 signatures d'appui, près de 1500 personnes sont déjà inscrites à titre de bénévoles. Plus d'une dizaine de partenaires et commanditaires ont confirmé leur appui financier à la tenue de l'événement.

Le maire se réjouit également de l’apport de la communauté d’affaires de la région. La communauté d’affaires qui se mobilise et qui dit : ''oui, nous, on y croit, on veut s’investir'' et qui livre la marchandise est de bon augure pour la suite selon lui.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, parle au micro lors d'une conférence de presse.

En juillet, le maire de Rimouski, Marc Parent, présentait une conférence de presse pour que la candidature de Rimouski soit retenue ville d'accueil des Jeux du Québec à l'été 2022. (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Le premier magistrat indique être impressionné par l'ampleur de la mobilisation de la population et la cohésion qu'il ressent entre les différents acteurs. Juste pour les contributions financières, chacun des commerçants, industriels et entrepreneurs qui ont été approchés ont dit oui. Ça, c’est extrêmement révélateur.

Il se rendra d'ailleurs à Montréal à la fin du mois pour présenter son ultime argumentaire de vente afin que la balance penche du côté de Rimouski.

Rimouski se « démarque »

M. Parent se garde de dévoiler les détails de la cause qu’il va plaider devant les décideurs de SPORTSQUÉBEC, l’organisme qui encadre les Jeux du Québec, pour les convaincre que Rimouski est la mieux placée pour accueillir les quelque 3000 jeunes athlètes qui feront compétition.

Toutefois, il laisse entendre que la ville de Rimouski se démarque au point de vue des infrastructures sportives. On a de belles infrastructures et clairement, lorsque SPORTSQUÉBEC est venue visiter les sites, ils ont pu constater ça.

Je pense que Rimouski est due pour une finale des Jeux du Québec d’été.

Marc Parent, maire de Rimouski

On a une belle expertise au niveau des Jeux d’hiver, mais, maintenant, 2022, ce sera la finale d’été, soutient le maire.

Par ailleurs, l'élu affirme que déjà, les efforts consentis ont laissé une trace indélébile à Rimouski et, plus largement, dans la région. Même si, dans le pire des scénarios, on n’est pas retenus, je pense que la mobilisation qui a été faite, c’est quelque chose qui ne disparaîtra jamais. La ville de Rimouski, la région de Rimouski-Neigette, on est une région soudée, et ça a clairement été démontré dans l’exercice qu’on fait.

Les autres villes en lice pour l’obtention de la 57e finale des Jeux du Québec sont Châteauguay et Drummondville.

Avec les informations d'Isabelle Damphousse

Bas-Saint-Laurent

Activités sportives