•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancien foyer de soins s'enflamme à Cap-Pelé

Des pompiers sur les lieux d'un incendie à Cap-Pelé, au Nouveau-Brunswick.

Des pompiers de Haute-Aboujagagne, de Shediac et de Port Elgin ont aidé leur collègues de Cap-Pelé à combattre les flammes.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

Radio-Canada

Un incendie s’est déclaré tôt mercredi matin dans l’ancien Manoir de la Butte à Cap-Pelé, au Nouveau-Brunswick. Les flammes ont ravagé l'édifice.

L’ancien Manoir de la Butte s'est envolé en fumée mercredi tôt le matin. Les pompiers de Cap-Pelé ont reçu l'appel vers 5 h 40, explique le chef pompier, Ronald Cormier.

C'était un assez gros feu, je suis heureux que c'était barré, il n'y avait pas de résidents ici, indique M. Cormier. S'il y avait eu des résidents, ça n'aurait pas été le même appel.

Les pompiers de Cap-Pelé ont appelé en renfort leurs homologues de Haute-Aboujagagne, de Shediac et de Port Elgin pour combattre l’incendie. Une trentaine de pompiers se sont relayés jusqu'en après-midi.

Un groupe de pompiers arrosent les flammes qui sortent du toit de l'édifice.

Les pompiers combattent l'incendie mercredi matin.

Photo : Facebook/Village de Cap-Pelé

Je crois que le feu a commencé dans le coin de la cuisine. Le toit était tout en feu. [...] C’était un gros feu, indique M. Cormier.

Le vent a soufflé en direction d'un terrain vague, loin du voisinage. Personne n’a été blessé et aucun voisin n’a dû être évacué, assure le pompier.

La flamme sortait d'en haut, et le vent tirait le feu d'un bord à l'autre, ça brûlait pis ça brûlait, relate Joseph Léger, un témoin.

Un édifice ravagé par un incendie.

L'édifice est une perte totale selon le chef des pompiers de Cap-Pelé Ronald Cormier.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

L’ancien foyer d'une quarantaine de chambres est fermé depuis le mois juillet et plus personne n’y habitait. L'immeuble a été rebranché au réseau électrique la veille de l'incendie, après quelques semaines sans électricité.

On n'avait pas de feux et tout à coup "bang", on a des feux, s'inquiète le chef pompier de Cap-Pelé.

Après Cape Bald Packers et le restaurant Bel-Air, le Manoir de la butte s'ajoute à la longue liste des incendies à Cap-Pelé au cours de la dernière année. Le bureau du prévôt des incendies et la GRC mènent une enquête afin de déterminer les causes du sinistre.

Avec des renseignements de Jean-Philippe Hughes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !