•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés des services publics en colère en Alberta

Des syndiqués manifestent avec des pancartes pendues au cou.

À la suite du budget provincial, certains des plus grands syndicats de l’Alberta ont manifesté leur désaccord.

Photo : Radio-Canada / Julie Prejet

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des membres du syndicat des employés provinciaux de l’Alberta (AUPE) ont manifesté mardi au South Health Campus de Calgary en réponse aux réductions de salaire proposées par le gouvernement conservateur.

Un peu plus de 10 jours après le dépôt du budget provincial, les fonctionnaires ont décidé de se faire entendre en manifestant contre les possibles effets du budget.

La semaine dernière, le ministre des Finances, Travis Toews, a confirmé que le gouvernement demande aux employés du secteur public d'accepter une réduction équivalente à 2 à 5 % de leur salaire.

Le vice-président de l'AUPE, Bobby-Joe Borodey, a qualifié cette initiative d'attaque directe contre le syndicat, qui représente 96 000 travailleurs.

« Le gouvernement de l'Alberta a déclaré la guerre à ses propres citoyens, aux travailleurs qui fournissent des services essentiels, notamment en santé, en éducation, aux personnes handicapées, ainsi qu'aux Albertains qui ont besoin de ces services pour survivre », dit-il.

Le ministre Travis Toews a exprimé son désaccord dans un communiqué. Il explique que les salaires du secteur public représentent plus de la moitié des dépenses annuelles de la province.

« Nous avons été élus pour être responsables de la gestion des finances de la province », écrit-il dans le communiqué.

Selon Gil McGowan, président de la fédération des travailleurs de l’Alberta, le gouvernement Kenney transformera « une économie faible en une récession totale ».

« Faire plus avec moins » est un message qui ne passe pas pour Mike Parker, président de l'association des professionnels de la santé de l'Alberta.

Le bras de fer fait ne fait que commencer.

Une citation de :Mike Parker, président, association des professionnels de la santé de l'Alberta

Cela peut mener à une confrontation très importante, selon Guy Smith, président du syndicat des employés provinciaux de l'Alberta.

« On prépare nos membres depuis plus d'un an à la possibilité de faire face à ce genre de défi », confie-t-il.

Une personne parle au micro devant les manifestants

La fédération du travail de l'Alberta compte 29 syndicats albertains. Ensemble, ces syndicats représentent 180 000 travailleurs.

Photo : Radio-Canada / Julie Prejet

L’annonce du budget provincial a déclenché le lancement d’une campagne de la part de certains des plus grands syndicats de l’Alberta.

Une manifestation avait aussi lieu à Saint Paul aujourd'hui, et d'autres suivront dans les semaines et mois qui viennent.

À la veille du dépôt de son budget, le premier ministre avait demandé à être soutenu par la fonction publique et prévenu que des manifestations ne le feraient pas changer d'avis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !