•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appuyé par des athlètes de partout dans le monde, Cédric Lapointe fait reculer CrossFit

Cédric Lapointe en entrevue à Radio-Canada.

Cédric Lapointe se réjouit de rester dans la course pour obtenir une place aux CrossFit Games 2020.

Photo : Radio-Canada

Ismaël Sy

Pour la première fois de l'histoire des CrossFit Games, l'entreprise CrossFit a renversé une pénalité majeure décernée à un athlète cherchant à se qualifier pour la compétition. Le bénéficiaire de cette décision? Nul autre que Cédric Lapointe, un Gatinois dont l'histoire a résonné aux quatre coins du monde.

L'athlète de 23 ans participe actuellement à l'« Open », une phase de qualifications divisée en cinq étapes, communément appelées workouts, qui donnent accès aux CrossFit Games.

À la suite du premier workout  que le Gatinois a complété en 8 minutes et 16 secondes —, il était classé deuxième au monde.

Sa joie fut de courte durée, puisque le 24 octobre, un juge lui a décerné une pénalité majeure, prétextant que certains mouvements avaient été mal effectués.

La sanction ajoutait 2 minutes et 30 secondes à son temps, le faisant dégringoler du 2e au 900e rang mondial. Ce fut une onde de choc pour le principal intéressé.

J'ai déjà soumis d'autres vidéos que je trouvais que je jouais vraiment avec la ligne de la légalité au niveau des standards, reconnaît Lapointe, mais celui-là, j'étais vraiment fier de moi, puis j'étais certain que je n'allais jamais avoir une pénalité.

Consterné et en colère, l'étudiant dans le programme de communication de l'Université du Québec en Outaouais (UQO) a publié un message sur les médias sociaux pour dénoncer cette décision, qui l'empêchait de faire de son sport son gagne-pain.

Voir cette publication sur Instagram

“Cedric, I manage the review process for the CrossFit Games. After consideration, your video has received a MAJOR penalty for consistent lack of extension in the ground to overhead. A MAJOR penalty for 20.1 is 2:30mins, which will adjust your 10:46. Good luck for the rest of the season” I’m someone who’s pretty happy in life, rarely sad and never mad, but this morning I am. I’m mad because I’ve sent 3 e-mails to CFHQ for an appeal and never got an answer back. If you don’t have a big name, they’ll step on you and enjoy doing it because they love feeling powerful. The system is stupid and illogical, how can a 8:16mins become a 10:46mins? How can I go from 2nd in the world to 900th? How can one persons opinion of my video determine I’m not fit enough to keep my well earned score? I’m mad because I’m not made of money, I’m a full time athlete, who can’t just compete in every sanctioned event, so qualifying through the open was important to me. I saved money to go to @filthy150 thinking it would be the 1st Sanctioned Event and easier for me to qualify for the CF Games, but they just invited 7 Games athletes. Why cant you not do that in advance? Tell the athletes and stop thinking with your wallet. We’re human beings, we don’t want to be part of your game and when I ask you in advance on IG, have the descency and humility to answer me. I put my life on hold for 2years of my own life for a sport (or a brand) that can’t even respect me. Someone who paid their stupid 1K$ to be a CF trainer, someone who’s serving THEIR community and someone who’s been helping THEM grow the last 4 years. Why can’t you respect us, the elite athletes, that are spreading social media of free content for you? I’m mad because I’m only one person, one person that is trying to fight against an industry that enjoys playing with us, with the rules, the standards and the season like if we were toys and we don’t matter to them. I’m mad because despite all the previous facts, I’m in love with that sport and I’ll keep preaching it every single day. I wish things were different, I wish things were fair. I wish there would be a system that works, but I’m sad that it won’t be with CF.

Une publication partagée par Cédric Lapointe🇨🇦 (@clapointe97) le

Le Gatinois a rapidement reçu l'appui de plusieurs athlètes professionnels de cette discipline sportive. Son nombre d'abonnés sur Instagram a pratiquement doublé et il estime avoir reçu environ 300 messages privés et 300 messages publics, dont 99 % de réactions positives.

Ça a été partagé par des journalistes d'un peu partout dans le monde, j'ai eu de nouveaux commanditaires à cause de ça, il y a plein de belles choses qui sont arrivées avec cette malchance là.

Cédric Lapointe, athlète professionnel de CrossFit

À ma grande surprise, les médias se sont mis là-dedans, puis mon message a été partagé, puis c'est devenu viral, raconte le jeune homme.

CrossFit revient sur sa décision

Devant l'ampleur de l'engouement médiatique, l'entreprise CrossFit est revenue sur sa décision, lundi soir. La pénalité a été réduite à seulement 5 secondes, ce qui place Lapointe au 6e rang pour ce workout spécifique et parmi les 20 meilleurs au monde après 4 épreuves sur 5.

J'étais au restaurant avec des amis, puis je suis juste parti à pleurer quand j'ai ouvert le téléphone puis que j'ai vu le courriel. J'ai même pris une bière! Je ne bois pas d'alcool d'habitude.

Cédric Lapointe, athlète professionnel de CrossFit

Lapointe devra maintenant donner le meilleur de lui-même lors de la dernière épreuve de la phase de qualifications des CrossFit Games, cette fin de semaine, s'il espère se maintenir dans le top 20 mondial et participer au Championnat du monde pour la première fois dans la catégorie individuelle.

Je dois t'avouer que je suis stressé, mais mes grosses faiblesses sont déjà sorties, explique-t-il, en référence aux habiletés requises pour réussir les quatre premières épreuves.

Dans tous les cas, il pourra compter sur l'appui de ses partisans pour y arriver — un appui qui provient maintenant des quatre coins du monde.

Ottawa-Gatineau

Crossfit