•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet de centre aquatique estimé à près de 23 millions de dollars à Kapuskasing

Deux nageurs se croisent dans un couloir de la piscine.

La Ville de Kapuskasing soumettra cette semaine une demande de financement pour un nouveau centre aquatique.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Francis Bouchard

La Ville de Kapuskasing estime à 22,7 millions de dollars son projet d'aménagement d'un nouveau centre aquatique.

Plus tôt cet été, la Municipalité a relancé le projet en prenant en considération l’obtention possible d'un financement important des gouvernements provincial et fédéral.

Il avait été suspendu deux ans plus tôt en raison de contraintes financières, quelques mois après le lancement d’une campagne de financement. Le projet était alors évalué à 8,5 millions de dollars.

Selon le directeur général de la Municipalité, Guylain Baril, le coût était probablement sous-évalué. La Municipalité estime maintenant qu’il aurait probablement coûté environ 13 ou 14 millions de dollars.

Avec l’obtention possible d’un important financement fédéral-provincial qui pourrait couvrir près de 75 % des coûts, la Municipalité prévoit maintenant l’aménagement d’un centre de plus grande envergure.

C'est une opportunité unique d'avoir la piscine dont on a vraiment besoin ici à Kapuskasing. Avant, on le faisait presque entièrement sur le dos des contribuables et il fallait se serrer la ceinture.

Guylain Baril, directeur général de la Ville de Kapuskasing

M. Baril souligne que l’espace prévu originellement pour une piscine thérapeutique était réduit, ce qui n’est pas le cas dans le nouveau projet.

Les représentants municipaux soulignent qu’une telle piscine a permis d’augmenter grandement l’achalandage au nouveau centre aquatique de Kirkland Lake.

Le projet comprendra aussi bien sûr une piscine de compétition qui permettra de remplacer l’installation actuelle, dont la longueur n’est pas conforme aux normes.

Le nouveau centre aquatique serait construit en face de l’aréna municipal plutôt qu’à côté, pour profiter d'une plus grande superficie.

La part de la Municipalité dans le projet est évaluée à 6 millions de dollars. M. Baril estime que la Ville a les moyens grâce à des surplus budgétaires réalisés depuis quelques années.

Ces surplus s’expliquent notamment par des revenus du programme d’accueil d’évacués et de projets d’énergie solaire, et par des économies réalisées dans différents services au cours des dernières années.

La Municipalité soumettra sa demande de financement cette semaine et doit obtenir une réponse au printemps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Politique municipale