•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première ministre des T.N.-O. attribue les portefeuilles à ses ministres

5 ministres entourent la première ministre.

La première ministre des Territoires du Nord-Ouest et les membres de son conseil exécutif. Le ministre R.J. Simpson était absent.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Mario De Ciccio

La nouvelle première ministre de Territoires du Nord-Ouest, Caroline Cochrane, a annoncé mardi matin les portefeuilles des membres de son Conseil exécutif.

Les six ministres et la première ministre avaient été choisis le 24 octobre par l'ensemble des membres de l'Assemblée législative.

C’est la première fois au pays qu’un conseil exécutif est composé majoritairement de femmes. 

Voici les postes qu’occuperont les nouveaux ministres :

  • R. J. Simpson (Hay River North)  – ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation, ministre responsable de la Régie des entreprises de service public, leader du gouvernement à l’Assemblée;
  • Paulie Chinna (Sahtu) – ministre des Affaires municipales et communautaires, ministre responsable de la Société d’habitation des TNO, ministre responsable de l’Itinérance;
  • Katrina Nokleby (Great Slave) – ministre de l’Infrastructure, ministre de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement, ministre responsable de la Commission de la sécurité au travail et de l’indemnisation des travailleurs;
  • Diane Thom (Inuvik Boot Lake) – première ministre adjointe, ministre de la Santé et des Services sociaux, ministre responsable de la Condition de la femme, ministre responsable des Personnes handicapées;
  • Shane Thompson (Nahendeh) – ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles, ministre de l’Administration des terres, ministre responsable de la Jeunesse, ministre responsable des Personnes âgées, ministre responsable de la Société d’énergie des Territoires du Nord-Ouest;
  • Caroline Wawzonek (Yellowknife Sud) – ministre des Finances, ministre de la Justice.

La première ministre occupera pour sa part le rôle de ministre de l’Exécutif et des Affaires autochtones, comme l’avait fait son prédécesseur, Bob McLeod.

Caroline Cochrane est la seule membre du Conseil exécutif avec une expérience de ministre alors que seulement deux de ses ministres ont une expérience de député à l’Assemblée législative. 

Des photos de 5 femmes et deux hommes.

La première ministre et les membres de son conseil des ministres.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Pas de changements dans les ministères

Quand Caroline Cochrane s'est adressée aux députés élus pour solliciter le poste de première ministre, elle a déclaré vouloir changer les noms de certains ministères pour mieux refléter les priorités du territoire. 

Elle voulait faire du ministère de l’Industrie celui de la Diversification économique et du Développement, elle proposait que le ministère de l'Environnement devienne celui de l’Environnement et des Changements climatiques et elle voulait amalgamer l’Administration des terres au ministère des Affaires municipales. 

Questionnée en conférence de presse sur le fait qu'aucun de ces changements n’a été apporté, la première ministre répond que ça fait partie de ses priorités, mais qu’elle préfère voir si c’est quelque chose qui est important pour le reste des membres de l’Assemblée législative. 

« J’aimerais encore voir ces changements aller de l’avant, mais je comprends qu’il faut que nous travaillions de près avec les députés, dit-elle. Donc avant de faire des changements majeurs, je vais travailler avec les députés et les comités permanents pour assurer que nos priorités reflètent celles de l’ensemble les 19 députés plutôt que les miennes. »

Caroline Cochrane parle à côté de ses collègues ministres.

La première ministre Caroline Cochrane en conférence de presse.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Pas de ministre responsable de la transparence

La première ministre a dit préférer ne pas assigner la tâche de la transparence à un seul ministre comme l’avait fait son prédécesseur. 

« [La transparence] est quelque chose d’important pour tous les ministres, dit-elle. Nous n’aurons donc pas de ministres assignés à la transparence puisque ce sera inclus dans les lettres de mandats de tous les ministres. » 

Les lettres de mandats des nouveaux ministres devraient être rédigées au cours des prochaines semaines, selon Caroline Cochrane. 

Les ministres occuperont officiellement leur poste à partir de 17 h le 8 novembre.

Grand-Nord

Politique territoriale