•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Radiohead demande des excuses publiques pour l’effondrement fatal d'une scène à Toronto

Gros plan sur un homme du début de la trentaine.

Le technicien en percussions Scott Johnson est mort dans l'effondrement d'une scène en 2012 avant un concert de Radiohead à Toronto (archives).

Photo : Ken Johnson

Radio-Canada

Un coroner britannique affirme que des techniques de construction complètement inadaptées ont entraîné l’effondrement et la mort du technicien en percussions Scott Johnson.

À la lumière de ces conclusions, le groupe demande à toutes les parties impliquées dans ce drame d’admettre publiquement leur responsabilité et de présenter des excuses à la famille Johnson.

Au début de ce processus [judiciaire], le père de Scott, Ken, a dit que tout ce qu’il voulait c’est que les personnes responsables s'identifient, reconnaissent leur responsabilité et s’assurent que ça n’arrive à personne d’autre, a dit Radiohead dans une déclaration écrite mardi.

Photo de camions de pompiers et d'une ambulance au parc Downsview après l'accident.

La scène s'est effondrée quelques heures avant un concert de Radiohead au parc Downsview dans le nord de Toronto en juin 2012 (archives).

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Scott Johnson est mort sur le coup le 16 juin 2012, lorsque la scène construite pour un concert de Radiohead au parc Downsview dans le nord de Toronto s’est effondrée, juste avant les derniers tests de son. Trois autres personnes ont été blessées.

Le promoteur Live Nation, le fournisseur Optex Staging et l’ingénieur qui a approuvé les plans de la scène avaient été accusés de 13 chefs en vertu des lois provinciales sur la santé et la sécurité.

Les accusations avaient toutefois été suspendues après l’échec de deux procès. Le premier avait été interrompu parce que le juge avait été promu à une cour supérieure, le second parce que les délais avaient été dépassés.

Il est temps pour ces autres responsables d’enfin reconnaître publiquement le rôle qu’ils ont joué dans ce terrible événement. Nous les invitons à présenter leurs excuses à la famille et aux amis de Scott pour ce qu’ils ont enduré et au reste de notre équipe pour les blessures physiques et le traumatisme mental dont ils ont souffert.

Radiohead

Radiohead a publié cette déclaration écrite deux semaines après que les conclusions de l’enquête du coroner qui a eu lieu dans la ville d’origine de Scott Johnson, à Doncaster en Angleterre, eurent été rendues publiques. Le rapport de Nicola Mundy, le coroner principal du district de York au Royaume-Uni, dit que la mort du technicien est due à un travail et à des conseils techniques inadéquats.

Le batteur du groupe Radiohead, Philip Selway, répond aux questions des journalistes.

Le batteur du groupe Radiohead, Philip Selway, avait témoigné au premier jour des audiences de l'enquête du coroner en Ontario (archives).

Photo : Radio-Canada / Charlotte Mondoux-Fournier

Le batteur de Radiohead, Philip Selway, espère que la déclaration du groupe invitera les différentes parties à faire un dernier geste.

Au cœur de tout ça, il y a Scott, il y a les parents de Scott, qui ont perdu leur fils, nous en tant que groupe et nous comme une sorte de grande famille de tournée, ainsi que nos équipes, qui ont perdu Scott, a-t-il affirmé. Et en fait, d’avoir une réponse honnête à tout ça signifierait beaucoup. On aurait l’impression d'honorer la mémoire de Scott.

Scott Johnson joue de la batterie.

Scott Johnson était un technicien en percussions (archives).

Photo : Ken Johnson

En avril dernier, une enquête du coroner en Ontario a entendu plus d’une dizaine de témoins et fait 28 recommandations. Si des représentants de Live Nation et l’ingénieur Domenic Cugliari ont témoigné et parlé avec regret de la tragédie, le président d’Optex Staging, Dale Martin, a été le seul à admettre sa responsabilité dans l’effondrement.

Le père de Scott Johnson, Ken Johnson, a dit apprécier la demande d’excuses publiques du groupe Radiohead pour la mort de son fils, mais il ne s’attend pas à ce que Live Nation ni que l'ingénieur en présentent. Je pense que la responsabilité leur incombe, vraiment, pas à moi. Ça ne fait aucune différence pour nous. C'est à eux de voir comment ils prennent les récents commentaires, a-t-il dit.

On voit le père de la victime, Ken Johnson, à la sortie des audiences à la cour du coroner de Toronto.

Le père de la victime, Ken Johnson, à la sortie des audiences en Ontario (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Trainor

Ken Johnson a ajouté avoir trouvé du réconfort dans les conclusions de l’enquête du coroner britannique. J’espère que ça donnera plus de poids aux parties pour faire appliquer les recommandations de l’enquête du coroner canadienne, a-t-il affirmé.

D’autres procédures sont toujours en cours dans cette affaire. L’Ordre des ingénieurs de l'Ontario, qui réglemente la profession dans la province, a prévu une audience disciplinaire au tribunal pour Domenic Cugliari le 9 décembre prochain.

Avec les informations de CBC

Procès et poursuites

Justice et faits divers