•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Wolfpack de Toronto muet sur les rumeurs d'un contrat de 9 M$ à une vedette du rugby

Le joueur marche vers l'extérieur du terrain de rugby.

Le Néo-Zélandais Sonny Bill Williams lors d'un match entre les Lions britanniques et irlandais et les All Blacks à Wellington, en Nouvelle-Zélande.

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Mark Baker

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Wolfpack de Toronto reste muet malgré les rumeurs persistantes qui lient l'étoile néo-zélandaise de rugby Sonny Bill Williams à la formation de la Ville Reine.

La BBC rapporte mardi que la vedette des All Blacks, l’équipe de rugby à XV de Nouvelle-Zélande, est sur le point de joindre les rangs du Wolfpack grâce à un contrat de deux ans évalué à plusieurs millions de dollars.

L’équipe a toutefois peu à dire sur la rumeur.

Nous ne pouvons rien confirmer, a dit un porte-parole du Wolfpack.

La mise sous contrat d'un joueur vedette comme Williams aiderait la formation torontoise à réussir son entrée dans la meilleure ligue de rugby de l'hémisphère Nord.

Williams est une icône du rugby qui a représenté la Nouvelle-Zélande sur la scène internationale, à la fois au rugby à XIII et au rugby à XV. Il faisait également partie de l’équipe néo-zélandaise de rugby à 7 aux Jeux olympiques de Rio 2016. Il a subi une rupture partielle d’un tendon d’Achille lors du premier match des All Blacks.

Williams, qui a aussi fait carrière comme boxeur poids lourd, vient tout juste de conclure la Coupe du monde de rugby au Japon en troisième place avec les All Blacks.

Motus et bouche cousue

L'intérêt du Wolfpack de Toronto pour l'athlète de 34 ans a été bien documenté cette année.

En février, le propriétaire majoritaire du Wolfpack, David Argyle, a confirmé que l'équipe avait tenu des pourparlers actifs avec l'agent de Williams.

Le président directeur général par intérim Bob Hunter a dit la semaine dernière que les discussions se poursuivaient toujours.

Nous serions évidemment excités de faire l'acquisition d'un joueur de ce niveau avec cette notoriété, avait dit Hunter. Ça ferait une grande différence.

Le Wolfpack effectuera ses débuts au plus haut niveau, la Super League, le 2 février prochain. L'équipe disputera son premier match à domicile le 18 avril.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !