•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan interviendra en appui à la construction du pipeline Trans Mountain

Des travailleurs sont sur le chantier d'un pipeline.

La ministre Bronwyn Eyre a parlé de l'importance du projet Trans Mountain pour les provinces enclavées comme la Saskatchewan.

Photo : Kinder Morgan

Karel Houde-Hébert

La Saskatchewan a obtenu l'autorisation d'intervenir devant la Cour d'appel fédérale en appui à la construction du pipeline Trans Mountain lors de l'audience sur l'expansion du projet.

La Cour fédérale doit entendre les arguments des différents partis afin de déterminer si le gouvernement fédéral a consulté adéquatement les Premières Nations dans le projet d’expansion du pipeline. Les audiences sont prévues au mois de décembre.

La Saskatchewan a mentionné dans un communiqué qu’elle appuiera le gouvernement fédéral en soutenant que le projet a été approuvé selon les règles.

Des projets comme Trans Mountain créent une économie plus forte qui permettra aux gouvernements fédéral et provincial d'investir dans des programmes et des initiatives comme la santé et l'éducation, a mentionné le ministre de la Justice de la province, Don Morgan.

Le gouvernement saskatchewanais est d’avis que, si l’expansion est bloquée, le transport ferroviaire du pétrole ne cessera d’augmenter. Selon lui, cela pourrait entraîner une hausse des coûts de production du pétrole et des industries qui dépendent du transport ferroviaire, comme l’agriculture et le secteur minier.

Dans un discours prononcé lundi, à Calgary, la ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles de la Saskatchewan, Bronwyn Eyre, a parlé de l'importance du projet d’expansion du pipeline Trans Mountain pour les provinces enclavées comme la Saskatchewan.

Les projets de pipelines sont une source de prospérité. Notre gouvernement continuera de promouvoir les infrastructures énergétiques parce qu’elles soutiennent l'unité nationale et améliorent l'économie de la Saskatchewan et du Canada, a déclaré la ministre Eyre.

Selon les estimations de la province, le manque d'accès au transport maritime a privé les producteurs de la Saskatchewan d’environ 3,7 milliards de dollars en revenus, et le gouvernement provincial, de 250 millions de dollars en taxes et en redevances en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Industrie pétrolière

Économie