•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Consommation de cannabis : le resserrement des règles entre en vigueur au Québec

Une personne fume un joint de cannabis.

Il est maintenant interdit de fumer du cannabis sur les voies publiques au Québec.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Radio-Canada

C'est samedi que les nouvelles restrictions entourant la consommation de cannabis sur les voies publiques du Québec sont entrées en vigueur.

Il est désormais interdit de consommer du cannabis sur les voies publiques de la province, mais les municipalités pourront cependant décider s'il sera permis d'en faire usage dans leurs parcs.

La culture à domicile reste également interdite, bien que la loi fédérale l'autorise. Et en ce qui concerne l'âge légal de consommation fixée à 21 ans par l’Assemblée nationale, la disposition entrera en vigueur le 1er janvier.

Pour Québec, il était essentiel d'agir pour retarder l'âge auquel les jeunes commencent à consommer du cannabis, puisqu’ils constituent la clientèle la plus vulnérable aux effets de cette drogue.

Mais ce n’est pas l’avis de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), qui juge « contre-productif » ce resserrement des règles dans la province.

Selon la Fédération, la décision du gouvernement Legault de faire passer de 18 ans à 21 ans l'âge légal de consommation est même incompréhensible. Elle estime notamment qu'en éloignant les succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) des cégeps et des universités, la Coalition avenir Québec (CAQ) favorise le marché noir.

Si le jeune veut consommer à partir d’un établissement et s’il n’y a pas de SQDC à proximité, ça va être le [revendeur] du coin qui va le fournir. À ce moment-là, on n'agit pas dans la volonté gouvernementale d'encadrer la consommation du cannabis avec un produit sécuritaire qui est testé.

Philippe Clément, président de la FECQ

L'âge légal pour consommer du cannabis a été fixé à 18 ans par le gouvernement fédéral, lors de la légalisation des produits du cannabis au pays. Mais le gouvernement Legault a choisi d'opter pour des règles plus sévères, ce qui ouvre la porte à des contestations judiciaires devant les tribunaux fédéraux.

Aussi, concernant les produits comestibles du cannabis désormais autorisés par le fédéral, Québec affirme qu'aucun de ces produits ne sera vendu à la SQDC tant que le projet de règlement de son gouvernement, concernant ces substances, n'aura pas été approuvé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cannabis

Société