•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’enfant de 3 ans poignardé cette semaine à Winnipeg est mort

Hunter Straight-Smith est photographié debout, souriant, face à la caméra.

Hunter Straight-Smith, 3 ans a été débranché des systèmes qui le maintenaient en vie au Centre des soins de la santé de Winnipeg, a indiqué un porte-parole de la famille.

Photo : photo soumise par la famille

Radio-Canada

Hunter Straight-Smith a été débranché samedi des appareils qui le maintenaient en vie au Centre des sciences de la santé de Winnipeg. 

La famille du petit garçon de 3 ans qui a été poignardé dans son sommeil mercredi, dans le quartier North End de Winnipeg, a pris cette décision à la suite d’examens d’imagerie par résonance magnétique (IRM) révélant qu'il avait souffert d'importants dommages cérébraux.

Hunter avait été conduit à l'hôpital dans un état grave et avait reçu deux transfusions sanguines. Samedi après-midi, sa mère, Clarice Smith, a pris la décision de le débrancher des appareils qui le maintenaient en vie.

Selon la tante de l’enfant, Roxanne Moar, la mère est restée auprès de lui.

La police avait été appelée vers 2 h 30 dans une maison de l’avenue Pritchard, où elle avait trouvé Hunter Straight-Smith souffrant de blessures sur le haut du corps, causées par arme blanche.

Le garçonnet a été transporté au Centre des sciences de la santé de Winnipeg dans un état critique. La petite victime, qui a reçu deux transfusions sanguines, était maintenue en vie grâce à un respirateur artificiel.

Le lendemain des faits, la police a annoncé avoir arrêté et accusé Daniel Jensen, un homme de 33 ans, de tentative de meurtre et de voies de fait causant des lésions corporelles.

Daniel Jensen est l’ex-conjoint de la mère de la victime. En juillet dernier, il avait reçu une ordonnance du juge lui interdisant de s’approcher d’elle.

D’après la police, plus tôt dans la soirée de mercredi, Daniel Jensen, qui n’est pas le père biologique de l’enfant, a eu une altercation avec son ancienne compagne.

La police croit que Daniel Jensen s’est ensuite rendu dans la maison de l’avenue Pritchard pour attaquer l’enfant.

La mère de Hunter a elle aussi été blessée, mais ses jours ne sont pas en danger, selon les forces de l’ordre.

Manitoba

Faits divers