•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En Californie, les pompiers progressent dans leur lutte contre les feux de forêt

Deux pompiers, munis de tuyaux d'incendie, aspergent la terre calcinée.

Les pompiers de Santa Fe tentent toujours d'empêcher la propagation de l'incendie Maria, à Santa Paula, en Californie.

Photo : afp via getty images / APU GOMES

Radio-Canada

Les pompiers commencent à prendre le dessus sur les incendies qui font rage depuis près d’une semaine dans le sud de la Californie. Une dizaine de brasiers ont éclaté aux quatre coins de la région urbaine de Los Angeles.

Quelque 1300 pompiers étaient toujours mobilisés pour lutter contre l'incendie Maria, le dernier en date de cette série de feux de forêt ayant ravagé des hectares de terre et menacé des milliers d'habitations.

Le feu Maria, qui a pris naissance jeudi soir dans une montagne située près de la ville de Santa Paula – à environ 110 km au nord-ouest de Los Angeles –, a déjà brûlé plus de 4000 hectares et demeure la principale préoccupation des autorités locales.

Un porte-parole du service d'incendie du comté de Ventura a déclaré samedi que l'incendie n'était maîtrisé qu’à 20% et qu’il menaçait toujours près de 2500 maisons. Des ordres d'évacuation sont toujours en vigueur.

La cause de l'incendie demeure inconnue. Mais le principal fournisseur d'électricité de la majeure partie du sud de la Californie, Southern California Edison, a mentionné vendredi qu'elle avait dû remettre sous tension une ligne électrique de 16 000 volts quelques minutes avant que l'incendie ne se déclare. La filiale d’Edison International avait déjà coupé la ligne en raison de vents violents.

Un avion largue une substance au dessus de flammes qui embrasent une foret. La fumée est épaisse.

Un avion largue un retardateur de flamme sur le brasier Maria.

Photo : Reuters / Daniel Dreifuss

Des conditions climatiques difficiles

Tandis que la sécheresse se prolonge, des rafales de vent pouvant aller jusqu’à 50 km/h et un taux d'humidité inférieur à 5 % continuent d'entraver les efforts de lutte contre l'incendie Maria, selon l'agence National Weather Service du comté de Ventura.

Les vents devraient s'affaiblir samedi soir, et ce jusqu'à dimanche, selon les dernières prédictions de l’agence météorologique.

Le changement de direction du vent serait une bonne nouvelle pour les pompiers, mais il pourrait aussi poser des problèmes en poussant les flammes dans différentes directions, a toutefois spécifié samedi le météorologiste Ryan Kittell au journal Los Angeles Times.

Les avertissements de drapeau rouge indiquant un danger d'incendie extrême resteront en vigueur jusqu'à 18h samedi pour les montagnes des comtés de Los Angeles et de Ventura, y compris la zone d'incendie de Maria.

Des feux sur le point d’être maîtrisés

Dans la même région, deux autres incendies, le feu Hillside, à San Bernardino, et le feu 46, dans le comté de Riverside, sont sur le point d’être contenus par les pompiers, aidés par d'importants dispositifs aériens.

Après avoir ravagé plus de 30 000 hectares et détruit plus de 300 habitations au nord de San Francisco, l'incendie Kincade est pour sa part maîtrisé à 72 %, selon un dernier rapport des autorités locales.

Quant au feu Easy, il est en passe d'être maîtrisé, après avoir brûlé 750 hectares et mené à l’évacuation de 30 000 personnes dans la Simi Valley. La compagnie d’électricité Edison avait signalé aux organismes de réglementation que ses lignes pouvaient avoir été impliquées dans cet incendie ainsi que dans l'incendie Saddleridge, qui a ravagé le nord de la vallée de San Fernando, il y a deux semaines.

À l'est de Los Angeles, le feu 46 était contenu à 85 % samedi matin. Le brasier, allumé jeudi, était la conséquence d'une poursuite engagée par la police. Des pneus endommagés du véhicule des suspects en fuite a déclenché un incendie qui s'est ensuite propagé, détruisant des maisons.

Avec les informations de Los Angeles Times

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Environnement

International