•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand Antigone se transforme en succès cinématographique

Le reportage de Claudia Genel

Photo : Courtoisie

Claudia Genel

L’adaptation contemporaine de la tragédie grecque Antigone n’est pas encore présentée au grand écran, que déjà elle séduit. Au point où les Oscars sont à la portée.

« J'ai été supportée par toutes ces adaptations d'Antigone au fil des siècles et probablement même des millénaires, mais je me suis dit, bon pourquoi pas! », confie Sophie Deraspe pour expliquer comment elle s’est lancée dans cette aventure il y a 7 ans.

La réalisatrice était dans la vingtaine lorsqu'elle a lu ce grand classique de Sophocle, rédigée en 442 avant Jésus-Christ. Une lecture qui l'a foudroyée. Elle n'en revenait pas à quel point ce personnage écrit il y a plus de 2000 ans lui parlait. C'est ce qui lui a donné l'envie de le transposer à l'écran avec ses outils et son langage.

Adaptation au cinéma

Dans le film de Sophie Derasphe, Antigone est une adolescente québécoise, qui a quitté l'Algérie enfant, après le meurtre de ses parents.

Vivant à Montréal avec sa grand-mère, sa soeur et ses deux frères, elle est une première de classe, une jeune fille comme une autre, à l'âge des premiers amours.

Mais un jour, son frère aîné, Étéocle, est abattu gratuitement par un policier trop nerveux – et le cadet, Polynice, est arrêté et menacé d'expulsion du territoire. Antigone décide alors de tout risquer pour l'aider à s'évader.

Casting sauvage

La réalisatrice a fait un « casting sauvage » pour trouver les actrices et acteurs de son film. Environ 850 candidats ont répondu à l'appel.

Son choix s'est arrêté sur Nahéma Ricci pour le rôle principal. La jeune actrice judicieusement choisie par la réalisatrice a été remarquée par le programme Rising Star du TIFF. Ricci a été nommée une des quatre étoiles montantes de ce festival.

« Oui elle est ressortie dans un lot de jeunes comédiennes, mais ça n'a pas été un processus que j'ai voulu facile ni pour elle ni pour moi. Elle a quelque chose de vraiment unique. D'elle peut émaner quelque chose de sacré, quelque chose de quasi mythique », révèle Mme Deraspe.

Maintenant, évidemment, je ne peux pas concevoir mon Antigone sans elle, c'est vraiment elle.

Sophie Desrape, à propos de Nahéma Ricci

« De m'approprier le rôle ça a été difficile. Y avait tellement de gens qui étaient au courant que j'avais décroché le rôle qui venaient me voir et qui me parlaient d'Antigone, de cette figure que tout le monde aime en fait et donc tout le monde avait un avis ou une analyse du personnage. J'écoutais ça et j'avais tellement de choses à tenir compte... C'est clair que c'était un défi! », affirme l'actrice Nahéma Ricci.

Antigone a été présentée en première mondiale au 44e Festival international du film de Toronto où le long métrage a été bien accueilli.

Les Oscars

La réalisatrice Sophie Deraspe devra maintenant attendre jusqu'au 16 décembre pour savoir si son film fera partie de la courte liste de 10 longs métrages étrangers choisis parmi l'ensemble des films reçus par l'Académie des arts et des sciences du cinéma.

Parmi cette liste, cinq titres seront officiellement mis en nomination le 13 janvier 2020. La 92e soirée des Oscars aura lieu le 9 février prochain.

Selon Téléfilm Canada, 61 pays ont déjà soumis leur candidature pour le meilleur film international.

« J'apprécie le support qu'on reçoit, je me sens un peu comme une athlète aux Olympiques, y a des gens qui crient pour nous. Je ne porte pas juste mon film je porte la fierté de tous ces gens et le travail de tous ceux qui ont fait le film et les valeurs que le film porte, alors on y va! », souligne Sophie Deraspe.

C'est un honneur, mais ce n'est pas ça qui va valider le film à mes yeux, mais c'est sur que c'est une reconnaissance, une visibilité que je n'avais pas imaginée. Ça serait formidable c'est sur. Surtout dans le contexte américain, c'est ça que je trouverai vraiment fort.

Le film Antigone de Sophie Deraspe prendra l’affiche dans les cinémas du Québec le 8 novembre.

Québec

Cinéma