•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inspectez les sacs d'Halloween de vos enfants, plaide une mère qui y a trouvé du pot

Une cocotte de cannabis posée sur une table en bois.

Anabel Lindblad dit avoir trouvé cette cocotte de cannabis dans le sac d'Halloween de son fils, à Ottawa.

Photo : Anabel Lindblad

Une résidente du quartier Vanier a eu la surprise de trouver du cannabis dans le sac de bonbons d'Halloween de l'un de ses enfants jeudi soir.

Quand on rentre à la maison, on vérifie toujours le sac de bonbons des enfants. D'habitude, je vide tout sur la table, je fais le tri. Je vérifie chaque emballage pour vérifier qu'il n'y a rien qui est endommagé. Et, en fait, il y avait une cocotte qui était collée à l'intérieur d'un des sacs de mes enfants, raconte Anabel Lindblad.

La mère de famille ne croit pas que ce don de cannabis soit volontaire.

Parce que les sacs de mes enfants sont en tissus, tout colle, donc je crois que ça doit s'être [retrouvé là par erreur], estime Mme Lindblad. Je pense que quelqu'un va être déçu ce soir quand il va réaliser qu'il lui manque du pot.

Cela démontre toutefois l'importance pour les parents de bien vérifier le contenu de la récolte d'Halloween des jeunes.

J'étais surprise. Mais à Vanier, il y a une forte consommation, on le sent quand on marche dans la rue.

Anabel Lindblad, mère de famille

Elle est soulagée d'avoir trouvé la drogue avant son fils. C'était dans le sac de mon enfant qui a la trisomie. Et il a tendance à mettre un peu tout dans sa bouche. S'il avait trouvé ça avant moi, qu'est-ce qui dit qu'il ne l'aurait pas mis dans sa bouche, souligne-t-elle.

Mme Lindblad appelle les citoyens à s'assurer de bien ranger leur alcool et leur drogue dans un endroit sécuritaire, notamment lorsqu'ils donnent des bonbons à l'Halloween.

La police encourage les parents à être vigilants

Le Service de police d'Ottawa encourage les parents à faire le tri du butin d'Halloween de leurs enfants, à l'instar de Mme Lindblad.

Tout bonbon qui sort un peu de l'ordinaire, un emballage ouvert ou un bonbon pas emballé, n'hésitez pas : débarrassez-vous-en, ça ne vaut pas le risque, affirme l'agente Amy Gagnon.

Les parents peuvent aussi appeler la police s'ils trouvent quelque chose qui les met mal à l'aise. Les policiers pourraient alors mener une enquête.

Dans le cas de cannabis, l'agente Gagnon estime que les adultes peuvent tout simplement jeter la substance, puisque celle-ci est légale.

Heureusement, aucun incident n'a été signalé à la police d'Ottawa au sujet de bonbons d'Halloween dans les dernières années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !