•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le brasier Maria s'ajoute à la douzaine d'autres incendies qui font rage en Californie

Deux pompiers tiennent une lance d'incendie à côté d'une maison détruite.

Les pompiers aspergent d'eau une maison en feu à San Bernardino, en Californie.

Photo : Reuters / Social Media

Radio-Canada

Un nouvel incendie s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans le comté de Ventura, dans la région du grand Los Angeles, en Californie, obligeant l’évacuation de plus de 7500 personnes.

Le feu Maria a pris naissance dans une montagne située entre les communautés de Santa Paula et de Somis. En 12 heures, il avait déjà ravagé plus de 3500 hectares, selon les pompiers du comté.

Dans la même région, deux autres incendies, le feu Hillside à San Bernardino et le feu 46 dans le comté de Riverside, sont aussi combattus par les pompiers, appuyés d'importants moyens aériens.

Le feu 46, à l'est de Los Angeles, avait calciné 121 hectares vendredi. Le brasier, allumé tôt jeudi, est la conséquence d'une poursuite engagée par la police. Deux suspects conduisant une voiture présumée volée ont tenu les policiers en haleine dans une poursuite de 15 minutes qui s'est terminée dans un champ. Selon la police, les pneus de la voiture étaient tellement endommagés qu'ils ont déclenché un incendie qui s'est rapidement propagé et a détruit trois maisons. Les deux suspects ont été arrêtés, et le conducteur de la voiture sera accusé d'incendie criminel en plus de délit d'évasion et de vol de voiture, ont déclaré les autorités.

Quant au feu Easy, qui brûle depuis mercredi à près de 65 km au nord-ouest de Los Angeles, il a consumé plus de 700 acres du comté de Ventura et a mené à l’évacuation obligatoire de 30 000 personnes dans la Simi Valley. Il était circonscrit à 80 % vendredi.

À Los Angeles, le feu Getty, qui brûle depuis lundi, était circonscrit à 60 % vendredi, ce qui a permis de lever intégralement l'ordre d'évacuation qui concernait des milliers de résidents, dont Arnold Schwarzenegger et LeBron James.

La stratégie d'évacuation préventive adoptée par l'État s'est révélée bonne jusqu'à présent, puisque aucun mort causé par les incendies n'a été recensé en Californie ces dernières semaines, même si les flammes ont dévoré des milliers d'hectares de végétation et des dizaines de bâtiments.

Les feux, dont au moins la moitié se sont déclarés cette semaine, ont été attisés par les vents forts des derniers jours, des conditions qui devaient s’améliorer vendredi. Les météorologues prévoyaient que les vents diminueraient de moitié, avec des rafales passant de 110 km/h à 55 km/h.

Le nord de l’État n’en a pas fini

L’incendie qui occupe la plus grande superficie, le feu Kincade, qui brûle depuis le 23 octobre au nord de la baie de San Francisco, était pour sa part circonscrit à 68 % vendredi.

Il a détruit plus de 31 000 hectares du comté viticole de Sonoma et près de 260 structures, dont 130 maisons.

En tout, il y aurait au moins 13 feux de forêt en activité dans l'État de Californie.

Avec les informations de CNN, et AFP

Incidents et catastrophes naturelles

International