•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une marche pour ne pas oublier Mélissa Blais, disparue il y a deux ans

Photo de Mélissa Blais, qui est portée disparue depuis le 2 novembre

Mélissa Blais manque à l'appel depuis la nuit du 2 novembre

Photo : Facebook

Radio-Canada

Les proches de Mélissa Blais organisent une marche deux ans jour pour jour après qu’elle ait été vue pour la dernière fois. Les participants se rassembleront samedi matin devant la Brassette L’Ami de Louiseville, le dernier endroit où la mère de famille de Yamachiche aurait été vue dans la nuit du 2 novembre 2017.

En entrevue à Facteur matinal, Manon Saint-Pierre, demi-sœur de Mélissa Blais et l’une des organisatrices de la marche, a expliqué que le but de l’événement est de maintenir en vie l’enquête policière.

On ne veut pas qu’elle tombe dans l’oubli, a-t-elle résumé. C’est aussi un message qu’on veut passer à celui ou celle qui s’en sont pris à elle, dire qu’on n’abandonnera pas.

Je ne baisserai jamais les bras, je vais la chercher jusqu’à ce qu’on la trouve.

Manon Saint-Pierre, demi-sœur de Mélissa Blais et l’une des organisatrices de la marche.

L’itinéraire de la marche devait au départ suivre le chemin qu’aurait dû prendre Mélissa Blais pour se rendre de la Brassette L’Ami jusque chez elle, le 2 novembre 2017.

Un poste de commandement de la Sûreté du Québec a été installé près de l'église, au centre-ville de Louiseville.

Un poste de commandement de la Sûreté du Québec avait été installé près de l'église, au centre-ville de Louiseville, en juin 2018.

Photo : Radio-Canada / Maude Montembeault

Pour des raisons de conformité avec les lois, les organisateurs ont accepté de réviser leur parcours. Les participants marcheront donc de la Brassette L’Ami jusqu’au restaurant Jean-Baptiste, avant de rebrousser chemin jusqu’à l’église de Louiseville.

Un rassemblement avec des photos de Mélissa Blais se tiendra devant l’église. Un poste de commandement de la Sûreté du Québec sera aussi installé pour l’occasion. En espérant que des langues vont se délier, a souligné Manon Saint-Pierre.Il y a quelqu’un quelque part qui sait quelque chose.

Un poste de commandement de la SQ à Louiseville

L’an dernier à pareille date, la SQavait signalé encore recevoir des appels concernant la disparition de Mélissa Blais. Sa demi-sœur, Manon Saint-Pierre, a indiqué pour sa part que la famille n’était pas tenue au fait des développements de l’enquête. On est dans le néant par rapport à l’enquête. On a l’impression que ça tourne en rond.

Tableau où on voit un voiture noire, Toyota Corolla 2001, immatriculation Y70 FAD

Voiture recherchée en lien avec la disparition de Mélissa Blais

Photo : Radio-Canada

Aucune trace de Mélissa Blais ou de son véhicule n’ont été retrouvée depuis le 2 novembre 2017, malgré de nombreuses opérations civiles et policières.

Mauricie et Centre du Québec

Disparition