•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement du Manitoba embauche l’ex-premier ministre saskatchewanais Brad Wall

Plan moyen de Brad Wall assis dans un fauteuil au cours d'une entrevue.

M. Wall aura, entre autres, la mission d’évaluer le projet du barrage Keeyask et celui de la ligne de transmission Bipole III.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

L’ancien premier ministre de la Saskatchewan Brad Wall a été embauché par le Manitoba pour présider une révision d’Hydro-Manitoba. L’annonce a été faite jeudi à Winnipeg par le ministre provincial des Services de la Couronne, Jeff Wharton.

M. Wall aura, entre autres, la mission d’évaluer le projet du barrage Keeyask et celui de la ligne de transmission Bipole III ainsi que les décisions qui ont mené à des dépassements de coûts et à un impact sur les consommateurs.

Le barrage Keeyask, toujours en construction, devait initialement coûter 6,5 milliards de dollars et être mis en service d’ici le mois de novembre. En mars 2017, Hydro-Manitoba a revu l’estimation des coûts du projet à 8,7 milliards de dollars.

La ligne de transmission Bipole III a été achevée en 2018. Le coût de la construction, fixé à 2,2 milliards de dollars en 2007, a finalement été de 5,04 milliards de dollars, selon le rapport annuel 2018 d’Hydro-Manitoba.

Les résultats du travail de l’ancien premier ministre permettront d’éviter de refaire les erreurs qui ont été commises et d’améliorer la planification des projets à Hydro-Manitoba, selon le ministre Jeff Wharton.

M. Wall continuera une tâche amorcée par l’ancien premier ministre de la Colombie-Britannique Gordon Campbell, qui a été embauché par la province en 2018 et qui a démissionné en février. M. Campbell a alors expliqué qu'il ne continuait plus les travaux de révision en raison d'allégations d’agression sexuelle à son encontre.

Le rapport final de Brad Wall est attendu le 31 octobre 2020, selon le ministre provincial des Services de la Couronne. M. Wall a été premier ministre de la Saskatchewan de 2007 à 2018. Il travaille maintenant comme conseiller spécial au sein du cabinet d’avocats national Osler, Hoskin et Harcourt LLP.

Critique de l’opposition

Le chef du NPD, Wab Kinew, a critiqué ce choix. « La nomination de M. Wall, deuxième premier ministre conservateur à occuper ce poste, montre à suffisance que cette révision n’est qu’un exercice politique destiné à justifier les coupures de M. Pallister à Hydro-Manitoba », a-t-il déclaré par communiqué.

Cette année, le gouvernement a invité Hydro-Manitoba et d’autres sociétés d’État à réduire leurs effectifs globaux.

Manitoba

Politique provinciale