•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ceci n’est pas une tour, mais le visage de la pauvreté torontoise

Rendu d'artiste d'une tour géante imaginaire ajoutée à la ligne d'horizon de la ville de Toronto.

Cette tour imaginaire représente l'édifice qu'il faudrait pour loger toutes les personnes ayant du mal à mettre un toit au-dessus de leur tête dans la grande région de Toronto, selon l'antenne torontoise de l'organisme Centraide.

Photo : United Way GTA

Un organisme de charité a frappé d’un grand coup l’imaginaire des Torontois dans une campagne lancée en début de semaine. Baptisée #Unignorable Tower, elle vient perturber la vue habituelle de la ville en y ajoutant une tour géante, impossible à ne pas remarquer, qui symbolise le problème de logement et de pauvreté de la métropole canadienne.

Vous ne pouvez pas résoudre un problème si vous ne savez pas qu’il existe, peut-on lire dans le communiqué de presse de la section torontoise de l’organisme Centraide (United Way GTA).

Avec sa nouvelle campagne, Centraide veut attirer l’attention sur le problème de la pauvreté dans la grande région de Toronto, capitale de la pauvreté au Canada où un résident sur sept lutte actuellement pour joindre les deux bouts, peut-on lire sur les différentes plateformes où la campagne a été déployée.

La ligne d’horizon de Toronto est légendaire, elle est iconique. Le fait de placer une tour que l’on ne peut ignorer, et qui vient perturber notre vue et notre idée de cet horizon dans le but de démarrer une conversation sur la pauvreté, c’est la raison d’être de la #Unignorable Tower.

Daniel Zanotti, directeur général, United Way GTA
Une tour géante imaginaire a été ajoutée au milieu de la ligne d'horizon de la ville de Toronto.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La campagne #Unignorable Tower a été lancée le 28 octobre.

Photo : United Way GTA

Car cette tour impossible à ignorer représente un édifice dont la capacité de logement serait de 116 000 personnes ou familles, soit le nombre de Torontois ayant du mal ou n’arrivant pas à mettre un toit au-dessus de leur tête, selon le directeur général de United Way GTA, Daniele Zanotti.

Daniele Zanotti pose devant un mur gris.

Daniele Zanotti, directeur général de l'organisme United Way GTA, l'antenne Centraide de la grande région de Toronto

Photo : Radio-Canada / Rozenn Nicolle

Avec ses 1478 mètres, la tour fait presque deux fois et demie la taille de la Tour CN, qui domine la ligne d'horizon de la ville avec ses 553 mètres.

Un travail collectif devenu viral

Des architectes, des designers ou encore des développeurs ont travaillé bénévolement sur cette campagne, confie le directeur général Daniele Zanotti. Pour créer cette tour, il a d’abord fallu calculer le nombre d’unités nécessaires, leur taille et le nombre d’étages, un peu plus de 400, raconte-t-il.

Un schéma comparant la taille de la Tour Eiffel, de l'Empire State Building, du One World Trade Center, de la Tour CN, du Burj Khalifa et de la tour #Unignorable Tower.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La tour nécessaire pour loger les 116 000 individus et familles de la région de Toronto touchés par la pauvreté ferait deux fois et demie la taille de la Tour CN.

Photo : United Way GTA

Et en plus d’exister sous forme d’images fortes et d'une courte vidéo, la campagne a l’originalité de présenter une application mobile, disponible sur les plateformes iOS et Android, qui utilise la réalité augmentée. L’utilisateur doit utiliser sa caméra, placer la Tour CN sur une barre affichée au milieu de l’écran. Il verra ensuite apparaître la #Unignorable Tower, sa taille étant établie à partir de celle de sa voisine.

Nous avons pensé que c’était une façon originale de perturber cette ligne d’horizon iconique de juxtaposer la Tour CN et cette manifestation physique et immanquable de la pauvreté, explique le directeur général.

Repris par plusieurs sites de divertissement et de style de vie, l’image de cette nouvelle tour dominant la mythique Tour CN a vite circulé sur les médias sociaux. La réponse du public a été incroyable, a commenté M. Zanotti.

J’ai parlé avec des jeunes qui regardent maintenant la pauvreté autrement. [...] Je pense que cela va nous permettre de transmettre le message d’une autre façon.

Daniel Zanotti, directeur général, United Way GTA

Il espère provoquer plusieurs choses avec cette campagne, notamment faire réaliser au public l’ampleur du problème et amorcer la conversation sur le thème trop ignoré, selon lui, de la pauvreté.

Rendu d'artiste d'une tour imaginaire géante à côté de la tour CN de Toronto.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des architectes et des graphistes ont imaginé une tour ayant une capacité de logement de 116 000 personnes, soit le nombre d'individus ayant du mal à se loger dans les régions de Peel, Toronto et York, selon l'organisme Centraide.

Photo : United Way GTA

Troisièmement, la campagne veut susciter l'engagement. Ça peut être par des dons, pour financer l’action de nos différentes sections à travers le pays et qui s’attaquent directement au problème, soulève M. Zanetti. Enfin, l’activiste espère éveiller les consciences et voir la population se mobiliser à son échelle, sous toutes ses formes, et dans la vie de tous les jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Pauvreté