•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme reconnu non criminellement responsable d’avoir poignardé une septuagénaire

Un quai du métro de Montréal.

L'agression avait perturbé momentanément le service sur la ligne verte du métro.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

L'homme accusé d'avoir poignardé une femme de 78 ans dans le métro, en septembre dernier, a été reconnu non criminellement responsable pour cause de troubles mentaux, jeudi, au palais de justice de Montréal.

Silva Valto Cardoso demeurera donc hospitalisé jusqu'à que les médecins jugent qu'il ne représente plus un danger pour la société.

Le 5 septembre dernier, l'homme de 45 ans, qui est atteint de schizophrénie, avait perdu contact avec la réalité après avoir cessé de prendre ses médicaments.

Souffrant d'hallucinations, il a blessé une inconnue au cou avec un couteau à lame rétractable, à la station Assomption de la ligne verte du métro de Montréal.

L'évaluation effectuée à l'Institut Philippe-Pinel a convaincu le tribunal que M. Cardoso ne pouvait distinguer le bien du mal au moment du drame.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Justice et faits divers