•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Halloween trempée pour le porte-à-porte à Ottawa et à Gatineau

Une maison décorée pour l'Halloween.

Malgré la pluie, cette maison hantée a accueilli des centaines de visiteurs jeudi soir.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le parapluie et les bottes étaient de mises, jeudi, alors que des milliers d'enfants de l'Outaouais et de l'est ontarien ont fait du porte-à-porte afin de récolter des bonbons.

La plupart des municipalités de la région, dont Ottawa et Gatineau, ont décidé de maintenir les activités de l'Halloween malgré les alertes météo publiées en matinée. Pour leur part, plusieurs villes du Québec, dont Thurso et Val-des-Monts en Outaouais, ont décidé de reporter la collecte des bonbons au vendredi en raison de la pluie qui doit tomber sur le territoire.

Malgré la pluie, les enfants et leurs parents étaient nombreux et de bonne humeur sur la rue du Marigot, dans le secteur du Plateau, peu après 18 h 30.

Une madame avec un plat de bonbons et des enfants.

Aby Carmichael, avec son pot de bonbons en forme de citrouille, a accueilli plus de 200 personnes à sa maison hantée de la rue du Marigot.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Aby Carmichael a accueilli plus de 200 personnes avec son plat de bonbons en forme de citrouille devant sa résidence décorée en maison hantée. La pluie n'arrête pas les enfants, même les parents sont costumés, dit-elle. Certains enfants ont peur de venir, leurs parents doivent les convaincre.

La nature, on ne contrôle pas ça, la météo, donc on vit l'Halloween sous la pluie, affirme Stéphanie Ferrier, qui a visité la maison hantée avec son conjoint, Stéphane Beaulieu, et leurs deux enfants.

On a préparé 250 sacs, c'est ce qu'on donne d'habitude, on va voir en revenant à la maison combien il y en reste.

Stéphanie Ferrier, résidente du secteur du Plateau
Deux jeunes filles heureuses de passer l'Halloween.

Malgré la pluie, les jeunes Chloé et Alyssa St-Onge étaient heureuses de pouvoir amasser des bonbons et des gommes.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

La jeune Alyssa St-Onge et sa soeur Chloé n'ont pas du tout été dérangées par la pluie. La jeune Alyssa, déguisée en sorcière, était heureuse de pouvoir recueillir des bonbons, mais surtout des gommes.

Une femme qui montre un bol de barres de chocolats presque vide.

Mourina Ouici ne pensait pas voir son bol de barres de chocolat presque vide en raison de la pluie. Mais les visiteurs ont été nombreux.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Mourina Ouici n'avait pas de gomme à lui donner, mais un bol plein de petites barres de chocolats. On a vu la pluie et on s'est dit qu'il allait en rester, mais, regarde, j'avais un bol plein et c'est presque vide et ce n'est pas fini, dit-elle. Mme Ouici est heureuse de voir que la Ville de Gatineau n'a pas repoussé la journée de collectes de bonbons. C'est l'Halloween aujourd'hui, on le fait aujourd'hui, on ne reporte rien.

Appel à la prudence

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) rappelle aux enfants d'être visibles, de traverser aux bons endroits et de bien sécuriser leur environnement immédiat. Le corps policier a augmenté ses effectifs sur la route ce soir afin d'assurer la sécurité des piétons.

Il y a toujours des effectifs supplémentaires et ces effectifs supplémentaires s'occupent seulement de l'événement de l'Halloween.

Renée-Anne St-Amant, porte-parole, SPVG

Avec les informations de Claudine Richard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !