•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau pacte fiscal avec les municipalités bien accueilli au Bas-Saint-Laurent

L’Union des municipalités du Québec et le gouvernement Legault signent le pacte fiscal.

En septembre, les membres de l'UMQ avaient approuvé le nouveau pacte dans un vote à 95 %.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le nouveau pacte fiscal qui garantit aux municipalités le transfert de l'équivalent de la croissance des revenus produits d'un point de la taxe de vente du Québec (TVQ), signé mercredi à Québec, est bien accueilli par des maires du Bas-Saint-Laurent.

Pour une municipalité de 3000 habitants, qui a un budget de 3,5 millions de dollars, c’est un montant arbitraire pour la première année, a affirmé le maire de Saint-Anaclet-de-Lessard et préfet de la MRC Rimouski-Neigette.

C’est un pas dans la bonne direction.

Francis Saint-Pierre, maire de Saint-Anaclet-de-Lessard et préfet de la MRC Rimouski-Neigette

Francis Saint-Pierre a soutenu que sa municipalité recevra quelque 25 000 $ de plus en vertu de la nouvelle entente liant Québec et les municipalités. Après cinq années, M. St-Pierre prévoit que sa municipalité va percevoir environ 90 000 $.

Francis Saint-Pierre répond aux questions d'un journaliste.

Francis Saint-Pierre, préfet de la MRC Rimouski-Neigette.

Photo : Radio-Canada

Pour le préfet, cette nouvelle entente est un pas vers la diversification des revenus des municipalités. On le dit depuis longtemps, notre seule source de revenus, c’est la taxe foncière, ce qui cause un certain déséquilibre fiscal au détriment des municipalités selon lui.

Le gain pour les petites municipalités n'est pas aussi grand que celui des grandes municipalités, mais, pour des petites municipalités, le plus petit gain est toujours le bienvenu, a déclaré l'élu.

Une « bonne nouvelle » pour Rimouski

C’est une bonne nouvelle, a pour sa part déclaré le maire de Rimouski, Marc Parent, en entrevue à l’émission Info Réveil, jeudi matin.

Le point de TVQ, ce qui est intéressant, bien que ça ne représente pas des sommes faramineuses, c’est qu’on espère qu’il y aura une augmentation progressive des montants versés, a-t-il expliqué.

Selon le maire, ce nouveau pacte fiscal rapportera 8,64 $ de plus par citoyen à la Ville. Il y a également de l’argent pour l’innovation, de l’argent pour le Fonds de développement du territoire, a-t-il précisé.

M. Parent a indiqué que des discussions avaient lieu cette semaine entre les maires de la municipalité régionale de comté (MRC) pour décider quoi faire avec ces sommes, dans une optique de création de richesse pour que le monde travaille, pour qu’il s’installe, pour qu’il achète des résidences, et ce, sur tout le territoire de la MRC.

En septembre, les membres de l'Union des municipalités du Québec avaient approuvé le nouveau pacte dans un vote à 95 %.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale