•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La destruction de l'église Saint-Coeur-de-Marie en images

Les grandes étapes de sa démolition, de juillet à aujourd'hui

Série de photos montrant l'évolution de la démolition de l'église.

L'évolution de la démolition de l'église Saint-Coeur-de-Marie, du 2 juillet au 22 octobre.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Érik Chouinard

C’est officiellement la fin pour l’église Saint-Cœur-de-Marie. Les derniers débris de sa démolition ont été déplacés jeudi.

On a d’ailleurs commencé à rentrer de la terre parce qu’au printemps, je vais mettre un gazon pour que ça soit propre, alors on arrive à la fin, on va commencer à déplacer les blocs de béton en début de semaine, souligne le propriétaire du terrain, Louis Lessard.

Certains blocs de béton seront conservés pour bloquer l’accès au site avant l’installation d’une clôture au printemps.

Le terrain de l'église maintenant pratiquement vacant.

La démolition de l'église Saint-Coeur-de-Marie s'est terminée le 31 octobre.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Le promoteur s’était porté acquéreur en 2010 de l’église fermée depuis 1997. Il avait l’intention d’y construire une tour d’habitation de 18 étages. Il affirme qu’il ne s’attendait pas à la saga qui allait en découler.

Louis Lessard n'avait pas l’intention de conserver l’église que plusieurs considéraient d’intérêt patrimonial. La controverse l’a rapidement ébranlé. Si la Ville avait voulu conserver l’église, elle aurait pu mettre de l’argent, mais la Ville n’a pas voulu mettre d’argent, clame le promoteur.

Une vue générale de l'église Saint-Coeur-de-Marie le 25 juin 2019, la veille de sa démolition.

Une vue générale de l'église Saint-Coeur-de-Marie le 25 juin 2019, la veille de sa démolition.

Photo : Radio-Canada / Maxime Denis

En mai, Louis Lessard a averti que la structure était devenue dangereuse et que l’église devait être démolie au plus vite.

Les travaux de démolition sont finalement entamés le 26 juin 2019. C’était un gros fardeau et ça m’a coûté de l’argent, mais il n’y a plus de risque pour personne, se rassure le promoteur.

Des ouvriers dans une nacelle attachée à une grue démontent un dôme.

Les ouvriers ont d'abord procédé au démantèlement du dôme octogonal situé au sommet du clocher.

Photo : Radio-Canada

Procès décisif

La Ville de Québec a refusé neuf versions de projet que Louis Lessard lui a présentées. À cause de ce bras de fer dans lequel il est engagé avec la Ville, il réclame 17 millions de dollars en dédommagements. La cause sera entendue en cour à partir du 6 avril prochain.

Entre-temps, le promoteur demeure avare de détails quant au projet qui prendra forme sur le terrain maintenant vacant. C’est à un juge de décider qui a raison et qui a tort, c’est ça la prochaine étape, confie-t-il.

L'église Saint-Coeur-de-Marie en quelques dates...

  • 1920 : La première messe est célébrée dans l’église Saint-Cœur-de-Marie
  • 1997 : L’église Saint-Cœur-de-Marie est fermée  et est vendue à des intérêts privés
  • 2004 : Un projet d’aménagement de l’ancienne église en espace multifonctionnel est rejeté
  • 2010 : Le promoteur Louis Lessard s’en porte acquéreur pour 1,8 million $
  • 2016 : Louis Lessard annonce son intention d’y bâtir une tour d’habitation de 18 étages
  • 2017 : Le promoteur réclame un dédommagement de 12 millions $ à la Ville de Québec, qui a refusé neuf versions de ses projets
  • 2018 : Louis Lessard augmente le montant de sa poursuite à 17 millions $
  • Mai 2019 : Le propriétaire affirme que l’église n’est plus sécuritaire et doit être détruite
  • Juin 2019 : La Ville de Québec autorise la démolition de l’église
  • Octobre 2019 : La démolition est terminée

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Affaires municipales