•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'EI confirme la mort de Baghdadi et se choisit un successeur

Abou Bakr al-Baghdadi, assis, porte un capuchon, une veste, une chemise et une barbe à deux couleurs (blanche et blonde).

Abou Bakr al-Baghdadi (la photo a été diffusée mercredi par le département américain de la Défense)

Photo : Associated Press

Reuters

Le groupe armé État islamique (EI) a confirmé jeudi la mort de son chef Abou Bakr al-Baghdadi et annoncé la nomination d'un successeur à sa tête, Abou Ibrahim al-Hachemi al-Qourachi.

L'organisation djihadiste a fait cette annonce via son organe de communication Amaq quatre jours après l'annonce, par les États-Unis, de la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi, qui avait proclamé le califat le 29 juin 2014.

Le dirigeant djihadiste a été tué lors d'un raid militaire américain dans le nord de la Syrie, selon le récit qu'en a fait Donald Trump dimanche.

L'EI a aussi confirmé la mort de son porte-parole Abou al-Hassan al-Mouhadjir, tué dans une opération américano-kurde peu après celle qui avait visé Abou Bakr al-Baghdadi.

Méfiez-vous de la vengeance [contre] les apostats, dit un militant de Daech dans l'enregistrement, promettant de faire couler le sang des polythéistes.

Pour le chercheur Aymenn al-Tamimi, spécialiste de l'EI à l'Université de Swansea, Abou Ibrahim al-Hachemi al-Qourachi n'est pas un nom connu dans la galaxie djihadiste.

Mais il pourrait s'agir d'un dirigeant de l'EI connu sous le nom de guerre d'Hadj Abdoullah, considéré par le département d'État américain comme un successeur possible de Baghdadi.

Je pense que l'EI essaie d'envoyer le message, "Ne pensez pas que vous avez détruit le projet simplement parce que vous avez tué Abou Bakr al-Baghdadi et le porte-parole officiel", a commenté M. Tamimi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terrorisme

International