•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des rabais de stationnement pour les usagers du covoiturage à Montréal

Gros plan sur une borne de stationnement avec une voiture en arrière plan

La Ville de Montréal est en train d'installer de nouveaux modèles de bornes de paiement qui permettront d'inscrire le numéro de plaque d'immatriculation, comme à Westmount et Saint-Jean-sur-Richelieu.

Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron

Radio-Canada

La Ville de Montréal envisage d’offrir des rabais de stationnement sur rue aux conducteurs effectuant du covoiturage. Cette mesure ne sera toutefois pas mise en vigueur avant 2020.

Étant donné que les plateformes de covoiturage sont capables d’indiquer le nombre d’occupants par véhicule enregistré, dit Éric Alan Caldwell, responsable de la mobilité au comité exécutif de la Ville de Montréal, il sera possible de récompenser les usagers du covoiturage.

Dans la mesure où on cherche à réduire l'empreinte de l'auto solo en ville, il y a encore là de belles possibilités.

Éric Alan Caldwell, responsable de la mobilité au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Le paiement par plaque d'immatriculation permettra également de déplacer son véhicule sans payer une seconde fois le stationnement.

Le seul risque est que les automobilistes ne se soucient pas d’optimiser l’espace de stationnement dans leur secteur.

Les gens vont stationner et laisser des espaces qui ne permettent pas à d'autres de stationner, prévient Charles Auger, directeur général de Stationnement de Montréal.

Un investissement de six millions de dollars

Les bornes de paiement dotées d’un clavier alphanumérique semblable à celui d'un ordinateur remplaceront progressivement les appareils vieillissants.

La Ville a investi six millions de dollars pour financer cette transition technologique.

Dans les prochains mois, ces bornes accepteront le paiement sans contact, les cartes de débit et de crédit.

Le fonctionnement demeure le même que le système actuel : il faudra inscrire le code de l'espace de stationnement avant de payer.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Grand Montréal

Politique municipale