•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un seul candidat au poste de recteur de l’Université de Moncton

Le processus de sélection avait été repris du début l’automne dernier.

L'enseigne de l'université, sur le campus.

L'entrée du campus de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Université de Moncton

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Il n’y a qu’un candidat en lice pour le poste de recteur de l’Université de Moncton. L’institution a fait savoir mercredi qu’un des deux derniers candidats s’était désisté pour des raisons personnelles.

Cet unique candidat est le Dr Denis Prud'homme. Professeur titulaire de l’École des sciences de l’activité physique de l’Université d’Ottawa, il détient un doctorat en médecine, un certificat de spécialiste en médecine familiale, et un baccalauréat et une maîtrise en sciences de l’activité physique de l’Université Laval.

Il a de l’expérience en tant que gestionnaire, puisqu’il a été doyen de la Faculté des sciences de la santé de l’Université d’Ottawa de 2002 à 2012.

Le Dr Prud’homme s’intéresse aux effets de l’activité physique chez les personnes ayant des problèmes de santé tels que l’obésité, le syndrome métabolique et le diabète.

Il s’intéresse également l’accès à des services de santé de qualité et sécuritaire auprès des communautés francophones en situation minoritaire.

Selon un portrait publié cette année dans le Journal de Montfort (Nouvelle fenêtre), M. Prud’homme est né à Lachute, au Québec, et a grandi dans la région de Gatineau.

Il avait accepté un autre mandat de cinq ans comme directeur scientifique de l'Institut de recherche de l'Hôpital Montfort.

La politique de sélection des cadres prévoit une consultation publique auprès de la communauté universitaire. Ces consultations auront lieu du 4 au 6 novembre aux campus d’Edmundston, de Moncton et de Shippagan.

Un processus repris du début

En octobre 2018, le conseil des gouverneurs de l'Université de Moncton avait repris du début le processus de sélection de son prochain recteur après la fuite d’une liste de 10 candidats qui devait demeurer confidentielle.

Selon l'institution, ces révélations ont entaché l'intégrité du processus. Un nouveau comité de sélection a été formé.

Jacques Paul Couturier, l’actuel recteur par intérim de l’Université de Moncton, restera en poste jusqu’à ce que l’on désigne son successeur.

Avec les renseignements de Sophie Désautels

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...