•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal et d'autres villes du Québec reportent l'Halloween pour cause de météo

Préparations de l’Halloween sur le Plateau-Mont-Royal, à Montréal, Québec. 
Un jeune garçon revêtu d'un costume de squelette et arborant un masque sur un balcon décoré de Montréal.

Des citoyens ont demandé à leur municipalité de changer la date, alors que d'autres disent préférer que la fête soit célébrée le 31 octobre, beau temps, mauvais temps.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Montréal, Longueuil, Sainte-Julie et Trois-Rivières sont quelques-unes des municipalités qui reportent la célébration de l'Halloween, parce qu'elles appréhendent des intempéries le 31 octobre.

Un nombre croissant de villes annoncent qu'elles fixent au vendredi le moment où enfants et adolescents circuleront dans les rues, déguisés, pour récolter des bonbons.

Environnement Canada prévoit que, dans la nuit de jeudi à vendredi, les quantités totales de pluie pourraient dépasser les 50 millimètres. Les précipitations et le vent s'intensifieront dans la soirée de jeudi pour se poursuivre jusqu'à vendredi matin. De la neige pourrait tomber dans certaines régions.

Vendredi, en tout début de soirée, le vent pourrait souffler à une cinquantaine de kilomètres par heure, avec des pointes un peu plus fortes. La pluie aura cessé, mais il fera froid, c'est-à-dire autour de 3 ou 4 degrés Celsius, pas plus.

La liste des villes touchées par ce report va comme suit : Montréal, Longueuil, Saint-Lambert, Brossard, Chambly, Sainte-Julie, McMasterville, Varennes, Sorel-Tracy, Mont-Saint-Hilaire, Beloeil, Saint-Amable, Saint-Bruno, Saint-Colomban, Thurso, Magog, Trois-Rivières, Shawinigan, Drummondville et Asbestos.

D'autres villes pourraient se joindre à ce mouvement.

Préparations de l’Halloween sur le Plateau-Mont-Royal, à Montréal, Québec, le 30 octobre 2019. On voit une citrouille, une fausse main ensanglantée et de fausses toiles d'araignée ornées de têtes de mort.

Des villes du Québec reportent au vendredi 1er novembre les célébrations de l'Halloween en raison du mauvais temps prévu le 31 octobre 2019.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Un chaud débat

La nouvelle du report de l'Halloween a suscité un large débat sur notre page Facebook, où près d'un millier de personnes ont commenté l'article sur le sujet. Les commentateurs étaient divisés en deux groupes. L'un appuyait la décision du report, tandis que l'autre la trouvait incongrue.

Les partisans du report estiment que la sécurité des enfants est prioritaire comme l'écrit Caroline Roberge : Alors, c’est vraiment dommage, Mère nature n’est pas de leur côté cette fois. La sortie est trop dangereuse, donc on passera pas dehors, c’est tout. On va faire des activités ensemble à l’intérieur, et je leur fournirai les sucreries.

Ceux qui s'opposent au report évoquent souvent le fait que par le passé la célébration n'a jamais été déplacée, et ce, malgré les mauvaises conditions météo.

Marie-France Bérenger écrit : C'est ridicule de vouloir changer de journée, l'Halloween c'est le jour même. On a toujours passé beau temps mauvais temps avec les enfants, il faut juste s'ajuster. Quand j'étais petite, c'était la même chose, en plus nous devions marcher beaucoup, aucun lift des parents... et on est encore là.

Ironique, Jean-Philippe Béliveau écrit : Dans mon temps, on passait l’Halloween à travers des éruptions volcaniques, des tornades, ouragans et tremblement de terre!!! Les jeunes d’aujourd'hui sont tellement trop gâtés.

Une question de sécurité publique

À Sainte-Julie, pour s'assurer de prévenir tout le monde, la Ville annonce ce changement par l'entremise de son site Internet, des médias sociaux, de panneaux électroniques et d'un système d'appel automatisé. Une communication spéciale est aussi faite aux écoles.

Le Club Optimiste et la Régie de police ont également été informés pour assurer la sécurité des jeunes lors de la soirée du 1er novembre, est-il écrit sur la page Facebook de Sainte-Julie.

En temps normal, la pluie ne nous aurait pas fait changer la date de l’événement; il s’agit vraiment du caractère exceptionnel des précipitations qui nous pousse à le faire, a écrit la mairesse, Suzanne Roy.

C'est vraiment une question de sécurité publique pour les petits qui seront dans les rues. Donc, on a pesé les inconvénients et les avantages et, définitivement, je peux vous dire que les avantages étaient beaucoup plus lourds que les inconvénients.

Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie

Nous mettons tout en oeuvre pour rejoindre le maximum de gens, a répondu la Ville à une citoyenne qui s'inquiétait, sur Facebook, à la perspective que ce changement crée de la confusion pour ceux qui n'en auraient pas été prévenus.

Sur cette même page Facebook consacrée à Sainte-Julie, un farceur a pour sa part annoncé que Noël serait célébré le 27 décembre en raison du manque de neige prévu...

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société