•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bonheur plus facile des narcissiques

Un homme portant une couronne prend un égoportrait.

Les narcissiques semblent de plus en plus présents dans l’univers social et culturel actuel, particulièrement depuis la montée des médias sociaux

Photo : iStock

Radio-Canada

Ils ont beau avoir des illusions de grandeur sur leur propre importance et ne pas ressentir de honte et d'empathie, les narcissiques sont probablement plus heureux que la plupart des gens autour d'eux, affirment des psychologues irlandais.

Souvent décrits comme socialement toxiques, les narcissiques semblent de plus en plus présents dans l’univers social et culturel actuel, particulièrement depuis la montée des médias sociaux observée dans les deux dernières décennies.

Le Dr Kostas Papageorgiou et ses collègues de l'Université Queen’s à Belfast ont voulu mieux cerner ce trait de personnalité et comprendre pourquoi il est si répandu malgré les sentiments négatifs qu'il provoque.

Leurs travaux jettent un regard nouveau sur le narcissisme. Selon eux, s'il est mauvais pour un groupe, il semble bénéfique pour les narcissiques à titre individuel.

Leurs trois études réalisées auprès de plus de 2100 adultes ont mis en évidence certains aspects positifs chez les personnes qui ont cette personnalité, comme une certaine résilience face aux symptômes de maladies mentales.

En gros, les chercheurs ont montré que ces personnes seraient moins susceptibles de se sentir stressées ou dépressives.

Les réactions négatives au narcissisme portent ombrage aux avantages pour les narcissiques eux-mêmes!

Kostas Papageorgiou

Le quatuor dangereux

Le narcissisme est inclus dans la tétrade noire de la personnalité constituée de quatre traits décrivant les personnalités nuisibles socialement avec le machiavélisme, la psychopathie et le sadisme.

Le Dr Papageorgiou explique que le narcissisme se divise en deux grands ensembles.

Le narcissisme grandiose est celui auquel nous pensons le plus souvent. Il est associé à une exagération, par une personne, de l’importance de son statut et de son pouvoir. Il est associé à un ego surdimensionné.

Le narcissisme vulnérable est associé à des comportements défensifs et paranoïaques d'une personne, puisqu’elle considère souvent le comportement des autres comme hostile.

Les personnes qui possèdent des traits sombres, comme le narcissisme, adoptent des comportements à risque, ont une vision de supériorité irréaliste d'elles-mêmes, sont trop confiantes, font preuve de peu d'empathie envers les autres et ne présentent pas de culpabilité ni de honte.

Kostas Papageorgiou

L'une des principales conclusions des chercheurs est que le narcissisme grandiose peut augmenter la force mentale d’un individu et ainsi l’aider à compenser les symptômes de la dépression.

De plus, les personnes qui présentent des traits de narcissisme grandiose ressentent moins de stress et sont donc moins susceptibles de considérer leur vie comme stressante.

Nos résultats montrent que le narcissisme grandiose est en corrélation avec des composantes très positives associées à la force mentale, comme la confiance en soi et l'orientation vers des objectifs, ce qui protège contre les symptômes de dépression et le stress ressenti.

Kostas Papageorgiou

Cette recherche aide vraiment à expliquer la variation des symptômes de la dépression dans la société, explique le Dr Papageorgiou.

Si une personne est plus résistante mentalement, elle est susceptible de relever les défis de front, plutôt que de les considérer comme un obstacle.

Kostas Papageorgiou

Les traits sombres, comme le narcissisme, ne doivent pas être considérés comme bons ou mauvais, mais comme des produits de l'évolution et des expressions de la nature humaine qui peuvent être bénéfiques ou néfastes selon le contexte, ajoute le Dr Papageorgiou.

D’autres travaux pourraient tenter de trouver une façon de cultiver certains traits, tout en décourageant d'autres pour le bien commun du groupe.

Les présents travaux sont publiés dans les revues Personality and Individual Differences (Nouvelle fenêtre) et European Psychiatry (Nouvelle fenêtre)(en anglais).

Psychologie

Science