•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Sœurs de la présentation de Marie disent au revoir à leur grande demeure de Saskatoon

Quatre sœurs religieuses ont de grands sourires. Trois sont assises sur des chaises à bascule, la quatrième est agenouillée sur le plancher.

La maison à Saskatoon des Sœurs de la présentation de Marie est quasiment vide.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Nicole Lavergne-Smith

Quatre sœurs de la présentation mangent de la pizza autour d’une petite table dans le salon vide de leur maison de près de 10 000 pieds carrés, dans la Ville des Ponts. Elles sont en plein déménagement. La Fureteuse fransaskoise les a rencontrées.

Les religieuses prennent une pause au milieu du chaos.

D'ici quelques jours, elles auront un nouveau toit : une plus petite maison dans le quartier Willowgrove, en banlieue de Saskatoon.

Façade d'une maison recouverte neige avec au premier plan une borne incendie jaune.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La nouvelle maison des Sœurs de la présentation de Marie se situe dans le quartier Willowgrove, en banlieue de Saskatoon.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Le changement s'est imposé. Elles n'ont pas le personnel pour entretenir une si grande maison.

En 1968 quand la résidence du 851, University Drive, a été achetée, la congrégation des Sœurs de la présentation de Marie en Saskatchewan comportait 200 membres environ.

Aujourd’hui, il en reste 46.

Façade d'un grande maison jaune couverte de neige et devant laquelle un arbre est planté.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Depuis 1968, les sœurs de la présentation de Marie à Saskatoon habitent au 851, University Drive.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Le 851, University Drive a logé les religieuses. Il a aussi été le lieu d'accueil de jeunes étudiantes universitaires à partir de 1972.

Le but était que les femmes se sentent en sécurité, se souvient Lise Paquette, supérieure provinciale des Sœurs de la présentation de Marie. Ça leur donnait une place où elles pouvaient poser leurs questions en sécurité. Elles pouvaient se regarder et se demander : qui suis-je, où suis-je appelée et quel est mon appel baptismal?

La religieuse est assise sur un fauteuil dans le salon et elle a un grand sourireAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lise Paquette, supérieure provinciale des Sœurs de la présentation de Marie, est venue de Prince Albert pour aider avec le déménagement.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Jusqu'en 2019, les sœurs ont également offert sur place des retraites de discernement pour les hommes et les femmes.

En riant, sœur Lise Paquette dit qu’elles sont devenues expertes en immobilier. Elles enchaînent les transactions en la matière.

Elles ont vendu leur maison à Bellevue, elles ont déménagé dans une plus petite maison à North Battleford, elles tentent de vendre l’édifice qui abritait l’Académie Rivier à Prince Albert et elles ont trouvé un acheteur pour leur maison à Regina. C’est vendu, mais le processus n’est pas fini encore, précise sœur Lise Paquette.

Sœur Lucie Hamel assise sur une chaise à bascule.

Sœur Lucie Hamel est une des religieuses qui s'installeront dans la prochaine maison de Saskatoon, dans quelques jours.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Dire au revoir c’est toujours mourir un peu, mais il faut mourir pour vivre.

Sœur Lucie Hamel

Malgré ces changements d'adresse, les sœurs poursuivent leur travail. On continue de rencontrer les jeunes, mais le programme va changer.

Et il en sera ainsi le plus longtemps possible.

Jusqu’à la dernière sœur de la présentation de Marie, la mission continue.

Saskatchewan

Croyances et religions