•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Bloc québécois demande un dépouillement judiciaire dans Québec

La candidate bloquiste dans la circonscription de Québec, Christiane Gagnon, lors d'une entrevue

La candidate bloquiste défaite dans la circonscription de Québec, Christiane Gagnon.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Défaite dans la circonscription de Québec le 21 octobre, la bloquiste Christiane Gagnon demande un dépouillement judiciaire.

La candidate de 71 ans et son équipe avaient jusqu'à aujourd'hui pour prendre sa décision.

Le Bloc québécois affirme, dans une déclaration écrite, avoir constaté des anomalies dans certaines sections de vote lors du processus de validation effectué dans les bureaux d'Élections Canada la semaine dernière.

Dans une réponse par courriel, le cabinet du ministre Duclos indique simplement que le Bloc a tout à fait le droit de demander un dépouillement judiciaire et que par respect pour le processus judiciaire qui s'amorce, il n'y aura aucun autre commentaire.

Course serrée

À l’issue de la soirée électorale du 21 octobre, le libéral Jean-Yves Duclos, avait une avance préliminaire de 215 voix. Déjà à ce moment, Christiane Gagnon avait soulevé la possibilité d'irrégularités dans le scrutin.

Vendredi, après le processus de validation des boîtes de scrutin, Élections Canada a finalement donné une avance 325 voix à Jean-Yves Duclos dans les résultats finaux.

Le décompte final fait état de 18 047 votes pour Jean-Yves Duclos contre 17 722 pour Christiane Gagnon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique fédérale