•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La propriétaire d'une résidence pour personnes âgées inondée poursuit Québec

De nombreux débris jonchent une rue dans laquelle il reste un peu d'eau.

La crue a laissé derrière elle de nombreux débris.

Photo : Radio-Canada / Caroline Girard

La propriétaire du Manoir du Lac, une résidence pour personnes âgées inondée à Sainte-Marthe-sur-le-Lac il y a six mois, poursuit la municipalité et la province pour 1 505 000 $.

Céline Rhéaume leur reproche de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour éviter la « catastrophe » « prévisible » qui s'est produite lorsque la digue a cédé le 27 avril dernier et a causé de lourds dommages à son établissement.

La Ville est fautive quant à l'entretien qu'elle a fait de la digue sur son territoire tandis que le ministère est fautif à titre de gardien des eaux qui ont débordé sur le territoire de la Ville, peut-on lire dans la poursuite déposée au palais de justice de Montréal.

Comme de nombreux autres sinistrés, la femme de 61 ans vivrait un très grand stress. L'entreprise qu'elle a portée à bout de bras pendant 18 ans a été détruite en l'espace de 15 minutes par l'inondation de l'immeuble, indique la requête introductive d'instance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Procès et poursuites