•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Menotté, il sort une arme à feu à l'arrière d'une autopatrouille

Un homme au visage flouté assis dans un véhicule.

L'homme aurait fait tomber l'arme sur le plancher du véhicule de la police.

Photo : -

Radio-Canada

VIDÉO - La police de Toronto enquête pour comprendre comment un résident de Mississauga aurait pu dissimuler une arme à feu sur lui alors qu'il était arrêté par des policiers pour des infractions liées à la consommation d'alcool.

Par voie de communiqué, les policiers indiquent avoir été appelés dimanche dernier dans le quartier de l'Esplanade, au centre-ville de Toronto, pour un cas de conduite avec facultés affaiblies. Les agents racontent avoir trouvé un homme assis sur le siège conducteur d'un véhicule, l'avoir fouillé, puis menotté et arrêté.

Alors qu'ils transportaient l'individu dans l'autopatrouille, les policiers disent avoir entendu le son de quelque chose tombant sur le plancher. Ils se sont arrêtés, ont ouvert la portière arrière de l'autopatrouille et ont découvert une arme semi-automatique sur le sol devant l'homme.

Les agents ont ensuite mis l'arme en sécurité et ont effectué une autre fouille de l'individu avant de le conduire au poste de police.

L'homme fait face à neuf accusations criminelles, notamment de conduite d'un moyen de transport avec capacité affaiblie, d'omission ou de refus de fournir des échantillons, de port d'une arme dissimulée et de possession non autorisée d’une arme à feu. Il doit comparaître en cour le 4 novembre prochain.

Une enquête interne

Un homme en uniforme de police dans une salle, debout devant un micro.

Le chef du Service de police de Toronto, Mark Saunders, a ordonné une enquête sur la fuite de la vidéo de l'autopatrouille.

Photo : Radio-Canada / Matéo Garcia-Tremblay

La police de Toronto indique avoir ouvert une enquête pour comprendre pourquoi les agents n'ont pas trouvé l'arme à feu avant de faire monter le suspect à bord de leur véhicule.

L’incident fait l’objet d’une enquête pour déterminer s’il s’agit d’une question de formation ou d’une question disciplinaire.

Mark Saunders, chef du Service de police de Toronto

La police de Toronto précise avoir transmis un avis de sécurité à ses agents pour les informer de la méthode de dissimulation de l'arme à feu qui aurait été utilisée dans ce cas.

La sécurité de nos agents et du public est d'une importance capitale pour le Service de police de Toronto, affirme dans le communiqué le chef du Service de police de Toronto, Mark Saunders.

Il ajoute avoir ordonné une enquête complète sur la fuite d'une vidéo (voir ci-dessus) qui semble montrer un homme menotté à l'arrière d'une voiture de police faisant tomber un objet noir sur le sol. C'est une violation claire du protocole et de la procédure, estime Mark Saunders. L'unité des normes professionnelles de la police de Toronto est chargée de l'enquête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Crimes et délits

Justice et faits divers