•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fred Pellerin partage son Félix avec ses concitoyens

Une femme derrière un comptoir postal avec un trophée.

La postière Sonia Audette et le Félix de Fred Pellerin

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Chose promise, chose due. Quelques heures après avoir remporté le Félix de l’album folk de l’année au 41e Gala de l’ADISQ, Fred Pellerin s’est rendu au bureau de poste de Saint-Élie-de-Caxton pour y exposer son trophée.

Ce trophée sera une fierté partagée déposée demain matin à la première heure au bureau de poste de Saint-Élie-de-Caxton parce que les fiertés partagées sont bien plus grandes que celle qu’on garde pour nous autres, a déclaré le conteur au moment de recevoir son prix.

Comme de fait, à neuf heures, lundi matin, le Caxtonien est allé déposer la précieuse statuette sur le comptoir du bureau de poste de la petite localité. Avant même que la livraison soit effectuée, certains citoyens ont téléphoné pour savoir si le colis était arrivé à destination, raconte la postière Sonia Audette.

Des curieux ont même fait la route depuis Donnacona pour se faire prendre en photo avec le Félix, ajoute-t-elle.

Il s’agit du seul trophée de Fred Pellerin qui est actuellement en circulation dans le village.

Un moyen de calmer les tensions?

Si plusieurs ont pu voir le discours de remerciement du célèbre conteur comme une tentative pour arranger les choses dans le village de Saint-Élie-de-Caxton, le principal intéressé, lui, explique que sa déclaration était spontanée.

C’était pas beaucoup mijoté comme phrase, mais c’est raccord avec moi et ce que j’ai envie de faire et ça continue de même. Moi, j’ai envie que ça aille bien à 100 milles à l’heure. J’ai hâte que ça le fasse, lance Fred Pellerin en faisant référence à l’ambiance morose qui règne dans la municipalité.

De son côté, son ami d’enfance et partenaire artistique, Jeannot Bournival, espère que ce geste pourra permettre de calmer les tensions.

Que n’importe qui aille cette attitude-là, ça va toujours aider à bien vivre ensemble. [...] De faire un gâteau aux bananes et de l’apporter à ton voisin ça va aider à avoir une bonne entente et à ne pas te chicaner pour un trait de tondeuse.

Jeannot Bournival, ami d’enfance et partenaire artistique de Fred Pellerin

Rappelons que Fred Pellerin et Jeannot Bournival ont annoncé au mois d’août qu’ils ne comptaient pas renouveler le contrat qui les liait à la Municipalité en ce qui concerne les balades en carrioles pendant l’hiver à Saint-Élie-de-Caxton. Le village est depuis divisé.

Le maire Robert Gauthier a refusé de rencontrer Radio-Canada, alléguant des obligations personnelles.

Avec les informations de Maude Montembeault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Musique