•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kapuskasing : l’ingrédient secret d’une équipe de la LHJMQ

Guy Girouard et Brendon Clavelle.

Les deux Franco-Ontariens de Kapuskasing en Ontario, Brendon Clavelle et Guy Girouard, jouent un rôle important dans les succès des Islanders de Charlottetown.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur / Jimmy Chabot

Jimmy Chabot

Une formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), les Islanders de Charlottetown, compte sur deux hockeyeurs d’une communauté de 8000 âmes dans le Nord de l’Ontario. L'entraîneur adjoint et directeur général adjoint, Guy Girouard, ainsi que le capitaine de la troupe de l’Île-du-Prince-Édouard, Brendon Clavelle, viennent tous deux de Kapuskasing.

Nous sommes comme des colons du Nord, on n’a pas les expériences de vie que les autres des grosses villes ont, mais on est capable de faire notre bout de chemin.

Guy Girouard, entraîneur adjoint et directeur général adjoint, Islanders de Charlottetown
Deux joueurs de hockey posent devant le logo des Islanders de Charlottetown.

Les deux Franco-Ontariens du Nord de l'Ontario se retrouvent à plus de 2000 kilomètres de leur ville natale, Kapuskasing.

Photo : Gracieuseté: Islanders de Charlottetown

En septembre dernier, les joueurs des Islanders ont voté à l'unanimité pour que le défenseur franco-ontarien de 20 ans, Brendon Clavelle, devienne leur capitaine.

Je suis très fier, je n'aurais jamais pensé ça à ma première année Midget AAA à Kapuskasing et d'être capitaine à ma dernière année junior. J'ai travaillé fort, au fil de mon cheminement, j'ai appris différentes leçons, ce n'était pas toujours beau. C'est un grand honneur.

Brendon Clavelle, capitaine des Islanders de Charlottetown
Brendon Clavelle au banc de son équipe boit du gatorade.

La bonne humeur du Franco-Ontarien est contagieuse dans le vestiaire des Islanders de Charlottetown.

Photo :  Darrell Theriault

Une touche franco-ontarienne à la direction

L'entraîneur adjoint et directeur général adjoint, Guy Girouard, décrit Brendon comme un gars qui pense à la défensive en premier, bloque des tirs, se sacrifie pour l’équipe, tue des pénalités, sait comment se préparer avant un match et durant l’été. Il a toujours le sourire, c’est un leader exemplaire pour notre équipe.

Brendon Clavelle en action sur la patinoire.

Brendon Clavelle évolue à la position de défenseur.

Photo : Darrell Theriault

Brendon Clavelle ne passe plus ses étés à Kapuskasing puisque la Ville défait la glace pendant la saison estivale. Il estime toutefois que, pour son calibre de jeu, cela a été un avantage dans sa jeunesse.

Personnellement, je trouve que c'est bon, ça te permet de prendre une pause du hockey, de jouer au golf, beaucoup de monde dans notre région pêche ou chasse.

Brendon Clavelle, capitaine des Islanders de Charlottetown

Guy Girouard est bien placé pour donner des conseils à Brendon, car il a connu une carrière de hockeyeur professionnel d’une vingtaine d'années. Il était aussi défenseur à ses débuts dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL), poursuivant son parcours à l’Université de York pour ensuite jouer en Allemagne.

Guy Girouard sur la glace pendant un entraînement matinal.

Avant une partie, Guy Girouard enfile ses patins pour donner des conseils aux joueurs des Islanders de Charlottetown.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Notre but c’est de pouvoir les amener au prochain niveau : universitaire, professionnel ou juste pour la vie en général. On essaie de leur enseigner des leçons tout en enseignant le hockey.

Guy Girouard, assistant-entraîneur et directeur général adjoint
Guy Girouard dans la chambre des joueurs.

Pour Guy Girouard, son rôle d'entraîneur est bien plus que d'enseigner le hockey, mais aussi de donner des leçons de vie aux joueurs de moins de 20 ans dans la LHJMQ.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

À 48 ans, Guy Girouard a reçu l’appel de son ami Jim Hulten, lui aussi Ontarien, nouvellement élu au poste d’entraîneur à Charlottetown. Il a accepté l'invitation de son confrère en rejoignant les rangs des Islanders. Même s'il travaille maintenant dans les Maritimes, M. Girouard maintient une attention particulière pour les jeunes joueurs de sa région natale dont il a toujours été très fier.

Quand je sais qu’il y a des petits gars du Nord de l’Ontario qui évoluent quelque part, j’essaie de les suivre.

Guy Girouard, assistant-entraîneur et directeur général adjoint, Islanders de Charlottetown

Un parcours à l’image de Claude Giroux

Kapuskasing est située à 100 kilomètres de la ville natale du capitaine des Flyers de Philadelphie, Hearst. Tout comme Claude Giroux, Brendon Clavelle a été ignoré par toutes les équipes de la OHL. À l'image de Claude Giroux, pour qui c’est le frère de Claude Julien qui a supplié les Olympiques de Gatineau de lui donner une chance dans la LHJMQ, Brendon a bénéficié de l'aide du Kapuskois Guy Girouard.

Regard complice de Guy Girouard à l'égard d'Isaak Pelletier lors d'une pause.

Guy Girouard est très satisfait du rendement de Brendon Girouard; un leader dans l'âme.

Photo : Julien Lecacheur

J'étais vraiment triste quand je ne m'étais pas fait repêcher dans la OHL, je pensais l'être. [ ...] C'est certain que tu penses à un gars comme Giroux, qui a grandi à une heure de chez nous, quand tu es dans ce genre de situation.

Brendon Clavelle, capitaine des Islanders de Charlottetown
Un jeune Brendon Clavelle photographié avec son idole Claude Giroux.

À l'âge de 13 ans, Brendon Clavelle participait à un tournoi de golf de Claude Giroux à Hearst.

Photo : Collection Brendon Clavelle

Brendon Clavelle raconte que ce n'était pas la première fois que Guy Girouard l'appelait pour qu'il joigne l'une de ses équipes.

En 2015, Guy m'avait appelé pour que je me joigne à l'équipe midget AAA qu'il dirigeait à Ottawa, j'ai refusé. Finalement, il m'a rappelé pour me dire que les Islanders de Charlottetown faisaient un camp de sélection à Kingston, en Ontario. Ils m'ont signé après et ça fait 3 ans que je suis à Charlottetown.

Brendon Clavelle, capitaine des Islanders de Charlottetown
Brendon Clavelle entamera sa deuxième saison avec les Islanders de Charlottetown.

Brendon Clavelle entame sa troisième saison avec les Islanders.

Photo : Julien Lecacheur

En date du 31 octobre, les Islanders de Charlottetown occupaient le 4e rang des meilleures équipes de la LHJMQ.


D'autres Franco-Ontariens du Nord dans la LCH

Pour la présente saison dans la Ligue canadienne de hockey (LCH), on retrouve deux autres capitaines du Nord de l'Ontario, tous deux originaires de Hanmer dans le Grand Sudbury : Damien Giroux et Bradley Chenier.

Damien Giroux en action.

En début de semaine, l'OHL annonçait que Damien Giroux ferait partie de la Série Canada-Russie CIBC à Kitchener le 7 novembre.

Photo :  Ben Hoffman

Damien Giroux a été repêché par le Wild du Minnesota dans la LNH et joue présentement avec le Spirit de Saginaw dans la OHL. Bradley Chenier est devenu en septembre dernier le 16e capitaine dans l'histoire de la franchise des Batalion de North Bay.

Les Petes de Peterborough est l'équipe de LCH qui compte le plus grand nombre de joueurs provenant du Nord de l'Ontario avec un total de trois. D'Iroquois Falls, Chad Denault, Maxime Grondin de Hearst et la nouvelle recrue défensive provenant de Hanmer, Josh Kavanagh.

Trois joueurs de hockey.

De gauche à droite: Chad Denault évolue à l'aile droite, Josh Kavanagh vient de percer l'alignement des Petes à l'âge de 16 ans et Maxime Grondin complète sa 4e saison dans la OHL.

Photo : Gino Donato

Le Timminois Phil Caron partage son temps entre les Wolves de Sudbury et une équipe junior A de sa ville natale. Le frère cadet de Damien Giroux, Zacharie partage aussi son temps entre un club junior A et un club de la OHL, les Firebirds de Flint. Benjamin Gaudreau, de Corbeil, garde quant à lui les buts pour le Sting de Sarnia.

Nord de l'Ontario

Hockey junior