•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ne filmez pas les vols dans les magasins d’alcool, dit la police

Une vue en plongée de l'intérieur d'un magasin d'alcools du Manitoba avec ses étalages de bouteilles.

Le service de police de Winnipeg demande aux Winnipégois de ne pas filmer les vols d'alcool dont ils pourraient être témoins, pour leur sécurité.

Photo : Société manitobaine des alcools et des loteries

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De plus en plus de gens publient dans les médias sociaux des images de vols dans les magasins d’alcool. La police demande au public de rester prudent et de ne pas prendre des risques inutiles.

Le service de police de Winnipeg demande aux personnes qui sont témoins d'actes criminels dans les magasins d’alcool de ne pas intervenir et de garder leur téléphone dans leur poche.

Nous avons eu des incidents où les clients ont essayé d’intervenir et ont été agressés, parfois avec des armes, explique l’agent de communication de la police, Rob Carver.

De nombreuses vidéos montrant des vols dans les magasins d’alcool ont circulé récemment sur les réseaux sociaux. Pour la police, cela ne vaut même la peine de prendre une photo. Et cela n'aide pas leur travail.

Ce n’est pas parce que vous n’intervenez pas directement que la prise d’une photo ou l’enregistrement d’une vidéo est sécuritaire, explique Rob Carver.

Cela fait maintenant 6 mois que les magasins d'alcool ont développé une stratégie pour combattre les vols d'alcool. Pourtant, les vols se poursuivent à un rythme effrayant : 10 à 20 vols d'alcool se produisent chaque jour à Winnipeg, selon la police.

Mais si les policiers comprennent la réaction des gens qui filment ces vols, ils disent aussi que les vidéos de particuliers n’ont jamais permis de mener à des arrestations.

Je pense que cela vient en partie du fait que les gens pensent que les voleurs restent impunis, mais pas un seul jour ne passe sans qu'on arrête des personnes pour des vols d'alcool, assure l'agent Jay Murray en conférence de presse lundi.

Tous les magasins ont des systèmes de vidéosurveillance, que les équipes de la police regardent, ce qui permet l’arrestation des voleurs, dit-il.

Il faut faire vraiment attention, ajoute l’agent Murray. Beaucoup de vols dans les magasins d’alcool sont commis avec des armes.

Autre nouveauté : une grande partie des bouteilles d'alcool volées sont ensuite revendues et alimentent l'économie souterraine de Winnipeg. Les gens les échangent contre de l'argent, de la drogue, voire des armes, explique Jay Murray.

Les autorités continuent de travailler sur ce problème pour trouver des solutions. Le chef de la police doit rencontrer cette semaine des membres du ministère de la Justice à ce propos.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !