•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Félix de Florent Vollant : une fierté partagée

L'auteur-compositeur et interprète Florent Vollant.

L'auteur-compositeur et interprète Florent Vollant

Photo : tirée du film

Radio-Canada

Le chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, a eu l’honneur de remettre à Florent Vollant le tout premier Félix de l'artiste autochtone de l'année dimanche soir au gala de l’ADISQ. Ce moment historique a été synonyme de fierté pour de nombreux Autochtones de la province.

Ghislain Picard était accompagné sur scène de la poétesse Joséphine Bacon, de Pessamit, pour remettre ce prix.

Soyez sans crainte, nous venons en amis , a lancé Florent Vollant à la blague après s'être adressé à la foule en innu.

En ce moment historique, on est tous gagnants, a-t-il poursuivi. L'auteur-compositeur-interprète de Maliotenam a invité sur scène les autres artistes innus nommés dans cette catégorie, soit le groupe Maten, Matiu et Shauit. Elisapie était aussi en lice pour ce prix.

Juste le fait de se retrouver devant la prestation humble de Florent lorsque son nom a été nommé, le réflexe finalement d’inviter tout le monde sur la scène, tous les nommés, je pense que c’est non seulement très humble, mais ça révèle l’importance de cet événement, hier , souligne Ghislain Picard en entrevue à Bonjour la Côte.

Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador.

Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Photo : Courtoisie

On n’est pas ici juste parce que l’on est autochtones, on est ici aussi parce que l’on est bons!

Florent Vollant
Florent Vollant avec sa guitare et son micro sur une scène.

Le chanteur innu Florent Vollant lors d'une prestation précédente.

Photo : Radio-Canada

C’est quelque chose d’extrêmement significatif pour l’ensemble de nos communautés!

Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Pour moi, ce que ça représente, hier, c’est finalement une grande rencontre de deux peuples qui ont encore des barrières à traverser pour mieux se connaître et, pour moi, c’est une opportunité qui nous est donnée avec un tel prix au sein du gala de l’ADISQ, indique Ghislain Picard.

Depuis plus d’un an, l’ADISQ travaille à cette initiative en collaboration avec des organisations œuvrant dans le domaine de la musique autochtone, dont la SOCAM.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Musique