•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Brampton veut des caméras sur les autoroutes pour contrer la violence armée

Patrick brown parle en entrevue.

Des caméras d'un système de télévision en circuit fermé aideraient la police à réduire la violence armée et les gangs, affirme Patrick Brown.

Photo :  CBC

Radio-Canada

Le maire de Brampton, Patrick Brown, demande au gouvernement de l'Ontario de l'aider à installer des caméras de vidéosurveillance le long des autoroutes 410 et 403 dans la région de Peel afin d'aider la police à enrayer la violence armée.

Sa demande fait suite à une fusillade meurtrière survenue sur une bretelle de sortie de l'autoroute 410 en direction de Derry Road à Mississauga mardi dernier.

Un homme, Giovanni Delahaye, âgé de 28 ans, y est mort et deux autres personnes, un adolescent de 17 ans et une femme de 26 ans, ont été grièvement blessés. Tous les trois ont été arrêtés à un feu de circulation lorsqu'un autre véhicule s'est approché d'eux et que quelqu'un a commencé à tirer.

Dans un communiqué de presse publié dimanche, Patrick Brown a déclaré qu’un système de télévision en circuit fermé pouvait faire la différence dans les enquêtes policières.

Les récentes fusillades ciblées sur l'autoroute 410 ont été dues en partie au manque de caméras et à la rapidité avec laquelle il est possible de quitter les lieux. Nous ne pouvons pas permettre qu'il y ait de tels angles morts qui profitent manifestement aux gangs.

Patrick Brown, maire de Brampton

Être une ville sûre est une priorité essentielle de notre conseil municipal et nous continuerons à fournir les ressources nécessaires pour que Brampton reste une ville sûre pour y vivre, travailler et se divertir, a-t-il déclaré.

Vendredi, la Commission des services de police de la région de Peel a adopté une motion indiquant qu'elle souhaitait collaborer avec le gouvernement de l'Ontario pour obtenir l'approbation et le financement de caméras de vidéosurveillance à la suite de crimes violents commis dans leur région.

La motion stipule que de telles caméras ont prouvé qu'elles réduisaient le nombre de crimes et facilitaient les enquêtes de la police.

Deux voitures sur une scène de crime avec des vitres détruites la nuit.

Une fusillade survenue sur une bretelle de l'autoroute 410, à Mississauga, le 22 octobre, a fait un mort et deux autres personnes ont été grièvement blessées.

Photo : CBC / John Cohn

Selon la Police régionale de Peel, quatre fusillades ont eu lieu sur l'autoroute 410 au cours des 18 derniers mois.

La porte-parole du service de police, Danny Martini, a déclaré que la police s'était appuyée sur la vidéo d'une caméra du tableau de bord fournie par des membres du public pour enquêter sur les incidents criminels.

Quant à savoir si des caméras de vidéosurveillance aideraient les enquêteurs, elle a déclaré que toute surveillance vidéo que nous sommes en mesure d'utiliser et dont nous pouvons tirer profit pour notre enquête est évidemment un avantage.

Problèmes de confidentialité

En réponse à l'appel de Patrick Brown, l'ancienne commissaire ontarienne à l'information et à la protection de la vie privée, Ann Cavoukian, a déclaré que les autorités devraient prendre en compte les préoccupations relatives à la protection de la vie privée, qui se poseraient très certainement.

Mais selon elle, il est possible de s'assurer que la vidéo enregistrée par le système de télévision en circuit fermé est cryptée.

En cryptant le flux vidéo, les gens peuvent être assurés que ces informations ne seront pas utilisées à des fins de surveillance non autorisée, a déclaré Ann Cavoukian.

Vous pouvez donner à vos citoyens l'assurance que cela ne sera utilisé qu'aux fins prévues par la loi.

Si la police a des raisons probables de penser qu'un crime a été commis, elle peut facilement obtenir un mandat pour déchiffrer la vidéosurveillance, a ajouté Ann Cavoukian, actuellement directrice générale de Global Privacy and Security by Design.

Le gouvernement de l'Ontario n'a pas encore répondu à une demande de commentaire.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Prévention et sécurité